Aucun siège à l’APW de Tizi Ouzou : Le parti d’Amara Benyounes brasse du vent

2

TIZI OUZOU (Tamurt) – Ceux qui ont suivi attentivement la couverture médiatique du journal « La dépêche de Kabylie » (propriété d’Amara Benyounes), durant la dernière campagne électorale, auraient cru que c’est le MPA (Mouvement populaire algérien, également parti d’Amara Benyounes) qui allait obtenir, haut la main, la majorité à l’Assemblée populaire de wilaya (APW).

En effet, la DDK transformait la plus petite activité de campagne électorale des candidats et des responsables du MPA en des événements presque historiques. Les rédacteurs de ce journal ont poussé l’outrecuidance, parfois, jusqu’à avancer que le MPA était le seul parti politique qui drainait les foules en Kabylie. De grands mensonges que les résultats des élections municipales du 23 novembre dernier sont venus, non seulement infirmer, mais aussi ridiculiser leurs auteurs. En effet, le parti de Amara Benyounes, transfuge du RCD, devenu candidat libre à n’importe quel poste ministériel, n’a obtenu aucun siège sur les 47 que compte l’APW de Tizi-Ouzou alors que les pronostics que les candidats du MPA ne cessaient de miroiter, auguraient même une victoire à la même assemblée avec une majorité qui allait être absolue ou du moins relative. Comment un parti politique dont le responsable est originaire de la wilaya de Tizi-Ouzou et qui possède un quotidien régional (La dépêche de Kabylie en l’occurrence) ayant roulé à fond en faveur de ses candidats et doté d’énormes moyens financiers n’a même pas réussi à faire passer sa tête de liste à l’APW ? La question mérite d’être posée surtout quand on sait que le même parti politique a obtenu la majorité dans quatre communes de la wilaya.

Logiquement, avec l’addition du nombre de votants en faveur du MPA dans ces quatre communes, le MPA aurait pu s’offrir le pourcentage requis pour accéder à l’APW. Mais il s’avère que les électeurs des communes concernées ont voté MPA pour les APC et pour d’autres partis concernant l’APW. Un détail ignoré peut-être par certains : les listes du MPA aux APC mais aussi pour bon nombre d’autres partis sont des listes indépendantes qui ont juste été parrainées par ces formations politiques. Donc, même les quatre APC « obtenues » par le MPA ne lui sont pas acquises en réalité. C’est juste un prête nom, en quelque sorte.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici