Le FFS accuse le RCD de fraude à Tizi N’Tlata

0
Fraude électorale

TIZI OUZOU (Tamurt) – La guéguerre entre le FFS et le RCD en Kabylie est loin de connaitre son épilogue. A Tizi N’tlata, localité distante du Chef-lieu de Tizi-Ouzou de 45 km au sud-ouest de la capitale du djurdjura, administrée depuis 2012 par un Maire issu du RCD, auquel la population reproche beaucoup de faits, notamment sa gestion catastrophique à la hussarde par des coups de colère, le népotisme caractérisé dans les recrutements durant tout son mandat ainsi que le tribalisme criard envers ses concitoyens, les militants du FFs sont sortis dans la rue pour accuser leurs du RCD de fraude.

Dans la foulée des élections locales dans cette Commune relevant de la Daira des ouadhias, le FFS a été donné majoritaire lors des proclamation des résultats électoraux après le dépouillement. Cependant, ce matin le FFS s’est mobilisé comme un seul homme pour occuper la Mairie en question pour, dit-on, exiger la sanction des fraudeurs au profit du RCD sortant dont le maire a été rééquilibré par l’Administration locale dans ses voix afin de le placer en vainqueur majoritaire au détriment du FFS réellement majoritaire dans la région en générale.

Ainsi donc, la mairie de Tizi N’tlata a été fermée par les militants du FFS en concertation avec les citoyens électeurs, fort nombreux, qui ont décidé de passer à l’offensive sans pour autant attendre l’installation du nouveau Maire qui serait issu de la fraude pour le RCD. Une affaire à suivre.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici