Les Algériens refusent tamazight à leurs enfants

6

ALGÉRIE (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, les Algériens refusent catégoriquement que leurs enfants apprennent la langue tamazight à l’école. Des sit-in ont été organisés à travers plusieurs villes d’Algérie devant des écoles pour protester contre l’enseignement de tamazight, comme se fut le cas à Jijel. Les partis politiques aussi sont montés au créneau pour rejeter l’enseignement de tamazight dans des écoles algériennes.

En représailles, certains Chaouis ont aussi protestés à Batna contre l’obligation de l’enseignement de la langue arabe à leurs enfants. « Chacun avec sa langue et chacun avec son pays. Les Algériens ont le droit de ne pas apprendre l’arabe, mais ils ne doivent pas s’opposer à notre indépendance. La séparation avec les Algériens est la seule solution, et pour nous et pour eux », nous déclara un enseignant universitaire ce matin à Tizi Wezzu.

Le rejet des Algériens par toutes leurs forces de la langue tamazight est un argument qui suffit à lui seule d’aller vers indépendance de la Kabylie et d’autres régions Berbérophones. Que diront les partis politiques Kabyles qui parlent toujours d’une Algérie unie?

Qu’attend le FFS et le RCD pour se rendre à l’évidence? D’ailleurs devant  le rejet des algériens de la langue tamazight, le FFS et le RCD gardent le silence. Ils sont obligés de se taire, car il ne peuvent rien dire!

Ravah Amokrane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici