Probable participation du FFS aux prochaines présidentielles

0
Election présitentielle, Algérie
Election présitentielle, Algérie

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime colonial d’Alger veut à tout prix impliquer un candidat kabyle lors des prochaines présidentielle, pour lui endosser le costume du lièvre. Dans les premiers temps un clan a essayé de convaincre Saïd Sadi, mais ce dernier a vite changé d’avis après avoir donné l’impression d’etre partant pour les prochaines présidentielles.

Les décideurs se sont tournés alors vers l’autre parti kabyle, le FFS. Un député du FFS nous a révélé que Mohand Amokrane Chérifi a conclu un accord avec le régime. « Il est fort probable de voir le FFS présenter Ali Laskri comme candidat. Chérifi a un plan et la décision sera prise lors d’un conseil national. De toute façon, on commence à parler de cela à la direction du FFS », nous confie ce député de Bgayet qui a pris ses distances avec l’actuelle direction qui fait face à une colère de la part des militants de base après avoir exclu Salima Ghezzali.

« C’est Saïd Bouteflika qui a demandé l’exclusion de Salima Ghezzali. Par ailleurs, si le régime veut impliquer un parti kabyle à chaque élection c’est juste pour faire croire à l’opinion internationale que les Kabyles sont des Algériens comme tous les autres, surtout après l’émergence des mouvements indépendantistes comme première force politique en Kabylie.

Ravah Amokrane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici