La guerre est officiellement déclarée contre la Kabylie

5
Gaid Salah
Gaid Salah

KABYLIE (TAMURT) – Les jeunes qui ont brandi le drapeau féderal amazigh sont ainsi emprisonnés par le juge, aujourd’hui, à Alger. La justice, sans s’appuyer sur aucune loi, a accusé ces jeunes kabyles de hisser un drapeau autre que celui de l’Algérie officielle. Les menaces de Gaîd Salah sont appliquées sur le champs par des juges aux ordres émanant directement des casernes.

La guerre vient d’être officiellement lancé par l’armée algérienne contre la culture amazigh et la Kabylie. Les services de sécurité, la justice, l’administration et même le secteur éducatif, s’acharnent d’une manière fasciste contre tout ce qui symbolise Tamazigha et la Kabylie. Un racisme aveugle qui risque de plonger la Kabylie dans une guerre ou des affrontements armés contre les militaires.

De toutes façons c’est ce que cherche le général major Gaid Salah. La répression contre les Kabyles est quotidienne. Si certains Algériens se sont solidarisés avec les Kabyles, la majorité écrasante garde un silence complice. D’autres Algériens, surtout dans les rangs des islamistes, frottent les mains et soutiennent Gaid Salah. La Kabylie est face à une sérieuse menace du régime raciste d’Alger.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici