La guerre des clans militaires fait rage en Algérie

2
les officiers algériens
les officiers algériens

ALGERIE (TAMURT) – En absence d’une classe politique fiable, le relais est pris par les clans militaires. On assiste à une guerre féroce entre les généraux, comme au bon vieux temps. Le général Gaid Sakah, qui a été rallié par Khaled Nezzar, s’est emparé du pouvoir en faveur d’un soulèvement populaire depuis le 22 février dernier.

Même si tous les proches de Toufik sont derrière les barreaux, ses réseaux et ses journaux sont toujours en activité. Dans l’ombre, l’affrontement est terrible entre le clan de Toufik-Said Bouteflika, contre celui de Gaid Salah. Une guerre politique qui peut mener toute l’Algérie vers une guerre réelle. Gaid, au même moment, a trouvé un compromis avec les islamistes et ils mènent une guerre contre les Amazigh.

Le seul point commun entre ses clan, et la seule chose sur laquelle ils sont tombée d’accord, c’est d’etre contre la Kabylie. Gaid ou Toufik, ils sont tous pareil. On ne choisit pas entre la peste et le choléra. La Kabylie est entre le marteau et l’enclume. Elle est condamnée à agir pour faire face à cette menace chronique du régime raciste d’Alger.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici