La solution pour la crise algérienne est entre les mains du FFS et du RCD

5
La police algerienne arrete une femme kabyle habillée en robe kabyle
La police algerienne arrete une femme kabyle habillée en robe kabyle

ALGERIE (TAMURT) – Lors du 127e jour de la révolte algérienne, ce vendredi 28 juin 2019 le bureau du RCD à été saccagé par la police algérienne, les député, hauts responsable et militants de ce parti kabyle algérianiste ont été tabassés et certains emprisonnés.

J’exprime ma totale solidarité avec ces kabyles et je condamne avec force la répression qu’ils ont subie de la part des services de la répression du chef de l’état-major de l’ANP, Gayed Salah. En tant qu’indépendantiste kabyle de l’URK, je les soutiens même si eux, ils n’ont jamais condamné les exactions et les arrestations subits par les militants indépendantistes kabyles du MAK de l’URK ou du RPK. On voit bien aujourd’hui que pour le pouvoir arabo islamiste les kabyles sont les mêmes, ils ne font aucune distinction entre ceux du RCD du FFS, du MAK, de l’URK ou du PRK…..
Nous savons tous que l’idéologie arabo-islamiste interdit à ses adeptes la diversité religieuse ethnique linguistique. Leur idéologie les oblige soit de dominer les autres peuples s’ils sont faibles qu’eux ou bien elle les force à accepter à se résigner à la colonisation par d’autre s’ils sont plus forts qu’eux, comme l’on démontré les Oulemas qui s’opposaient au mouvement national pendant la colonisation française.

La seule proposition politique salutaire pour la crise algérienne et qui sera bénéfique aussi bien pour l’Algérie que pour la Kabylie est entre les mains du RCD et du FFS mais ces deux partis n’ont pas le courage politique de la défendre. L’autonomie de la Kabylie est la solution pour tous les problèmes que vit l’Algérie. Cette démarche pourrait rentrer dans le cadre politique et programmes de ces deux partis.
Elle aboutira soit à l’intégration de la Kabylie avec sa langue et sa culture amazighe dans une Algérie plurielle ce qui arrangerait tout le monde aussi bien les Algériens arabes que les Algérien amazighs, ou bien elle entrainera l’exclusion et le rejet définitif de la Kabylie de l’Algérie et l’indépendance restrait comme seule option.

Si ce deuxième cas venait de se produire cela serait une bonne chose pour les Arabes algériens qui ne peuvent pas vivre avec d’autre peuples différents d’eux, ils seront alors plus heureux en ne côtoyant plus les Kabyles. Ce sera aussi une bonne chose pour les Kabyles, ils ne seront plus tabassé insultés emprisonnés assassinés par les arabes algériens comme Gaid Salah Houari Boumediene, Chadli, Bouteflika, ils ne risqueront plus de subir un jour un génocide ou bien des exactions comme les coptes et les Kurdes.

Les Kabyles qui ne défendent pas l’indépendance, l’autonomie ou le fédéralisme pour la Kabylie seront responsables devant l’histoire des malheurs que nous subissons et que subiront davantage nos descendants.

Yuva DAHDAH

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici