Hirak algérien, le temps du repositionnement clanique

2
Le Hirak algérien
Le Hirak algérien

ALGERIE (TAMURT) – Ce que les Algériens appellent le Hirak, comprendre mouvement en langue arabe, est arrivé à la phase des négociations. Autrement dit, c’est l’étape des repositionnements claniques. Un petit lifting est entrain de s’opérer au sein du régime, avec toujours les même décideurs, mais les rôles et  l’influence de chacun seront légèrement changés.

Le régime reste le même. Le clan anti kabyle a prix les commandes. On voit une fausse opposition s’agiter dans tous les sens pour se repositionner ou au moins garder une place au sein de ce régime. Les Bouteflikistes, les Benfklistes, les Toufikistes et tout le reste de la nomenklatura du régime d’Alger sont entrain de négocier et redistribuer les postes. Le Hirak n’est, en réalité, qu’une manipulation à grande échelle opérée par un clan de l’armée.

Il ne reste juste qu’à imposer une élection présidntielle pour placer Benflis ou un autre du FLN au pouvoir et faire cesser les manifestations, et le tour est joué. Les décideurs sont prêt à marcher sur 40 millions de cadavres d’algériens et de kabyles pour rester au pouvoir. Le peuple kabyle sera toujours le grand perdant. Les pays du Golf ont la main mise sur l’Algérie et la Kabylie sera leur première victime.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici