Les islamistes à l’assaut de la maison de la culture de Bgayet

5
Maison de la culture de Bgayet
Maison de la culture de Bgayet

KABYLIE (TAMURT) – Au moment où des milliers de kabyles sortent dans la rue, chaque vendredi, pour revendiquer plus de démocratie et plus de droits de l’Homme, les islamistes, eux, semblent rester fidèle à leur stratégie d’entrisme en toute discrétion. A Bgayet, les islamistes ont choisi la maison de la culture pour signer leur incursion, à leur manière, au cœur de la Kabylie.

Bien entendu, cela se fait, comme d’habitude, avec la complicité du pouvoir arabo-musulman algérien, qui ne rate aucune occasion pour perpétuer sa stratégie de vouloir faire de l’Algérie, la Kabylie comprise, une terre arabe et islamiste. C’est ainsi, que tout visiteur à la maison de la culture « Taos Amrouche » de la ville de Bgayet est attiré par de grandes banderoles annonçant en grandes pompes qu’un salon du livre est organisé dans cet établissement culturel qui porte le nom de l’une des symboles et des figures de proue de la culture Amazighe et du combat identitaire berbère, Taos Amrouche. Une fois à l’intérieur de la maison de la culture « Taos Amrouche », le visiteur est déçu et déchante rapidement car ses yeux s’ouvrent sur une infinité de livres (des centaines) portant tous sur l’islamisme.

Ainsi, il s’agit plutôt de livres religieux majoritairement écrits dans la langue arabe bien entendu. Le hic, c’est que ce salon du livre est organisé à l’occasion de la rentrée scolaire, ce qui fait que la priorité aurait dû au moins être donnée aux livres scolaires et parascolaires, à défaut de livres universels qui éclairent l’esprit et aiguise l’intelligence. Mais, c’est loin d’être le cas. Il y a certes des livres pour enfants (des contes principalement en langue arabe) et coloriages. Mais la part du lion est donnée au livre religieux.

La pire des choses, c’est qu’on n’y trouve, dans une exposition-vente de livre, organisée au cœur de Bgayet, aucun livre en langue tamazight. Et dire qu’il s’agit de la terre natale d’écrivains comme Kamel Bouamara, Brahim Tazaghart, Mohand Ait Ighil, Taos Amrouche, Malek Ouary, Jean El Mouhouv Amrouche, Rachid Oulebsir, Rachid Hitouche, Yacine Hebbache, Youcef Zirem… En plus, ce salon du livre islamiste est organisé sous l’égide de la direction de la culture de la wilaya de Bgayet !

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici