L’Algérie ne possède pas d’opposition politique

4
opposition algérienne

ALGERIE (TAMURT) – Le peuple algérien est dans l’impasse. Après plus de sept mois de manifestations, le régime semble avoir du mal a contrôler la protestation qu’il a lui même initiée.

Les Algériens qui réclament un changement du régime sont en face d’un obstacle de taille: l’inexistence de l’opposition politique dans ce pays. Même si Gaid Salah lâche le pouvoir, il y en a personne de fiable ni de compétent pour assurer vraiment une transition démocratique. D’ailleurs, à titre illustratif, Benflis, Hamrouche, Tebboune, Chakib Khelil, les plus présidentiables, sont tous des enfants naturels du régime. Pour les partis politiques kabyles, inutile d’en parler. EN dehors des partis kabyles, le FFS et le RCD, les autres partis politiques algériens sont tous issus du régime. Laisser le pouvoir à un Kabyle ou à un parti Kabyle relève, comme tout le monde le sait, de l’impossible.

L’Algérie est dans une impasse et elle a entraîné la Kabylie avec elle. Le bon sens voudrait que chaque pays prenne sont destin en main pour ne pas se neutraliser.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici