Des familles kabyles fuient à l’étranger

8
La Kabylie
La Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Ces derniers mois, on assiste à un phénomène d’exode massif de familles kabyles vers l’étranger, notamment vers la France. Certes, l’émigration des kabyles vers la France ou vers d’autres pays occidentaux ne date pas d’aujourd’hui, mais ces derniers mois des milliers de familles ont décidé de tout laisser derrière eux et de partir s’établir en France.

Des familles aisées, de médecins, journalistes, enseignants, jeunes, banquiers, mais aussi des chômeurs,.. enfin, toutes les catégories de la société sont touchées par ce phénomène d’exode. C’est sauve, qui peut ! Tout le monde fuit le pays, surtout avec la crise économique qui se conjugue avec la crise politique. L’avenir est incertain. La montée des islamistes, le racisme anti-kabyle, le risque de conflit armée ou de guerre civile, pour ne citer que ces causes, motivent les Kabyles à chercher des cieux plus cléments. Les familles kabyles, qui passaient juste des vacances en France ou en Espagne, ont décidé de profiter de ce qui leur reste de validité sur leurs visas pour fuir le pays. Chacun s’accroche comme il peut pour rester en France. Beaucoup se rendent chez la famille proche ou lointaine. Certains prennent même le risque de faire un saut vers l’inconnu en optant pour la clandestinité. Ils savent la galère qui les attend en France. Il la préfère  que de rester en Kabylie ou le risque de voir l’Algérie sombrer dans une guerre civile n’est pas du tout écarté.

Une fois en France, les familles kabyles entament tout un parcours de combattant pour régulariser leurs situations. Beaucoup de familles, celles qui ont pris un peu d’avance en partant au début des années 2010, ont réussi à avoir « leurs papiers », en France. Pour les jeunes célibataires, ce n’est pas nouveau. Ils quittent le pays depuis des décennies.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici