Les députés kabyles refusent de démissionner

9
les députés kabyles l'Apn algérienne
les députés kabyles l'Apn algérienne

KABYLIE (TAMURT) – Ni les députés du FFS ni ceux du RCD n’ont accepté de quitter le parlement algérien. Il est hors question pour eux de renoncer à leurs salaires et privilèges. En  ce moment, plus de 100 prisonniers croupissent derrière les barreaux rien que pour avoir brandi un drapeau amazigh, les députés du FFS et du RCD continuent à apporter leur soutien au régime raciste algérien.

La trahison est mémorable. En dehors d’Ahmed Ouyahia, les députés kabyles actuels sont les pires traîtres qu’a connus la Kabylie. Leurs noms et photos doivent être publiés pour l’histoire et les mettre en quarantaine. La situation politique en Kabylie et dans toute l’Algérie est très grave et la Kabylie n’a jamais cautionné aucun régime depuis 1962. Aujourd’hui, ces députés élus en Kabylie, apportent leur soutien aux décideurs algériens en contre partie d’un salaire de 40 millions de da par mois.

Les militants du FFS et du RCD ne cachent plus leur colère et indignation, devant cette embarrassante situation. « On ne peut pas défendre l’indéfendable, nos députés doivent sauver au moins leur honneur et quitter le parlement de la honte dans les plus brefs délais », nous a déclaré un militant du RCD à Alger. Même son de cloche du coté du FFS.  » Le FFS n’a aucun député au parlement. Ceux qui refusent de démissionner son exclus de fait de notre parti et nous avons aucun député FFS », déclare de son côté un responsable du FFS.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici