Les kabyles à Alger demain : attention à un autre « 14 juin » !

16
Manifestation anti-pouvoir en Kabylie
Manifestation anti-pouvoir en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Un appel a été diffusé, à grande échelle, visant à appeler les kabyles à se rendre dans la capitale Alger, en marchant à pied tout au long du trajet qui sépare les deux régions. Objectif : prendre part à la marche d’un million de manifestants prévues demain à l’occasion de la fête du 1er novembre.

Il s’agira, selon les initiateurs anonymes de cet appel, de marquer à leur manière le 65ème anniversaire du déclenchement de la Révolution pour l’indépendance algérienne du 1er novembre 1954. Curieusement, l’appel en question vise plus particulièrement et presqu’uniquement la population de la région de Kabylie. Si on prend en compte les échos qu’a obtenus cet appel sur les réseaux sociaux, il est fort possible que ce sera la ruée sur la capitale vendredi prochain de toutes les localités de la Kabylie. Quand on a encore en mémoire ce qui s’est passé le 14 juin 2001 à Alger lorsque des centaines de milliers de kabyles s’y sont rendus pour manifester contre le pouvoir, on pourrait exprimer légitimement des appréhensions concernant l’événement de demain.

La prudence est donc plus que jamais de mise et les kabyles devraient rester vigilants quant aux événements qui se déroulent actuellement dans le pays en l’absence de tout éclairage fiable et crédible pouvant expliquer où se dirige ce mouvement dont on ne connait ni les objectifs clairs encore moins ses « dirigeants » réels. Depuis que ce mouvement a commencé le 22 février dernier, les mots d’ordre et ses slogans ne cessent de changer continuellement. Chaque semaine, on voit de nouveaux mots d’ordre, qui n’ont rien à voir avec les précédents, apparaitre. Personne ne sait, non plus, qui sont les concepteurs de ces slogans mis en avant chaque vendredi.

Encore une fois, les kabyles devraient faire très attention pour ne pas retomber dans les erreurs du passé. Un passé qui n’est pas lointain. Il s’agit de la marche du 14 juin 2001. A Alger aussi.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici