Les islamistes agissent dans l’ombre

13
Les islamistes algériens
Les islamistes algériens

ALGERIE (TAMURT) – Penser que les islamistes ont pris leur distance de la politique est une grave erreur. Eux, les islamistes, ont une méthode traditionnelle. En général, ils ne participent pas à un soulèvement populaire ni à aucune révolution. L’histoire récente nous renseigne qu’ils prennent du recul au début de la révolution, pour mieux s’organiser et prendre de l’élan.

Ils surgissent de nul part, une fois le régime a chuté ou a lâché du lest. Laissant les démocrates dans leur spirale de querelle, tandis que les islamistes s’unissent dans un seul bloc. Ils ont gagné les élections en Algérie en 1991. Pareils en Tunisie et en Egypte. Les mouvements islamistes, qui bénéficient de financement des pays du golf et de la Turquie, étouffent la démocratie et toutes les mouvances émancipatrices dans les pays nord-africains. Actuellement en Algérie, on a l’impression que les islamistes sont affaiblis ou même disparus, mais à vrai dire, ils sont entrain de se réorganiser et attendent juste les élections pour sortir de l’ombre et récolter le fruit du combat des démocrates.

L’histoire se répète. Les islamistes sont nombreux en Algérie. Ils ont même la majorité, faut-il le dire et le reconnaître. C’est le choix « démocratique » des Algérien qui n’ont jamais mené vraiment un combat démocratique. La Kabylie est le seul et unique bastion démocratique en Algérie. Peut-on partager un avenir commun lorsqu’on mène un combat diamétralement opposé ? Le courant indépendantiste qui a gagné du terrain en Kabylie est la solution idoine pour les Kabyles.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici