Les députés FFS et RCD refusent de renoncer à leurs sièges et salaires

5
les députés kabyles l'Apn algérienne
les députés kabyles l'Apn algérienne

KABYLIE (TAMURT) – Ils ne rougissent même pas, devant l’absurde. Ils osent manifester le vendredi et critiquer le régime. Eux, ce sont les députés dit de l’opposition politique.

Si au RCD deux députés ont démissionné et il n’en reste que sept à l’APN, au FFS sur les 15 députés et les deux sénateurs, un seul député a daigné quitter le Parlement. Comment demander le départ du régime et continuer à accepter un salaire de millions de centimes par mois de ce même régime ?

Les militants de ces deux partis ne cachent plus leur honte de voir des opportunistes continuer à faire fortune sur le dos de leurs années de militantisme. Depuis neuf mois, des millions d’Algériens sortent dans la rue pour demander le changement du régime et ces députés continuent à cautionner le Parlement illégitime de ce même régime. Du temps de Hocine Aït Ahmed et de Said Sadi, en dépit de leurs défauts et divergences politiques, ces deux leaders ont toujours gardé la fierté des partis qu’ils dirigeaient.

Aujourd’hui, le FFS et le RCD, sont entre les mains d’opportunistes qui ne pensent qu’à leur intérêt personnels. Mais qu’attendent les militants du FFS et du RCD pour prendre d’assaut les sièges de leurs partis pour exiger le retrait des députés du parlement de la honte? Ceux qui ont voté pour les députés opportunistes du FFS et du RCD ont une responsabilité morale de cette situation humiliante.

Les électeurs qui ont voté pour les parlementaires du FFS et du RCD doivent réagir et assiéger les directions nationales de leur parti réciproque pour chasser les députés du parlement de la honte. Un parlement qui symbolise la corruption et le bradage des richesses du pays. Un parlement qui a été installé par Bouteflika et pour Bouteflika.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici