Le raciste qui a menacé les Kabyles avec sa Kalachnikov arrêté

13
Il menace les Kabyles avec arme
Il menace les Kabyles avec arme

ALGERIE (TAMURT) – D’après certains titres de la presse algérienne, l’individu qui a menacé les Kabyles de mort, avec son fusil d’assaut, un kalachnikov, serait arrêté par les services de sécurité.

Le raciste en question, un homme d’une quarantaine d’années, habitant dans la région de Ghardaïa, a posté une vidéo sur les réseaux sociaux en exhibant son arme et en menaçant de mort les Kabyles qui refuseraient de voter le 12 décembre prochain. Il a qualifié les Kabyles de harkis, de Zouaves et d’enfants de la France. L’acte raciste et terroriste a été même soutenu et approuvé par une partie des Algériens, alors qu’une autre a préféré garder le silence.

Un silence approbateur, bien sûr. Rares sont les Algériens qui ont vraiment dénoncé ce terroriste qui a souhaité d’exterminer tous les Kabyles. Ce n’est pas un cas singulier. Des actes similaires sont nombreux ces dernières années. Les Kabyles sont ciblés et victimes d’une campagne de racisme extrême. Plusieurs Kabyles installés dans d’autres régions d’Algérie sont aussi victimes d’acte de racisme ces dernières années.

A Constantine, une bonne partie des Kabyles établis dans cette ville d’Est algérien ont été obligés ces dernières années de rentrer chez eux en Kabylie. Même son de cloche dans d’autres villes d’Algérie ou la communauté kabyle est établie. Pourtant, en Kabylie, aucun Algérien n’est victime de ce racisme.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici