Ouyahia et Sellal seront jugés publiquement lundi prochain

3
Ouyahia et Sellal
Ouyahia et Sellal

ALGERIE (TAMURT) – Qui l’aurait cru ou même imaginé il y a à peine moins d’une année ? Personne sans doute. Même pas les observateurs les plus éclairés et les plus proches, théoriquement, de la réalité algérienne si complexe. Les deux hommes présentés comme étant les plus probables successeurs de Bouteflika, à savoir Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, avant le 22 février 2019, seront jugés publiquement lundi prochain au tribunal de Sidi Mhamed à Alger.

C’est un fait inédit dans l’histoire de l’Algérie indépendante. Pourtant, Ouyahia et Sellal sont loin d’être les premiers hauts responsables algérien à s’être remplis les poches illégalement en abusant de leurs pouvoirs et en trahissant la confiance du peuple. Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal seront officiellement jugés lundi prochain (2 décembre 2019) au tribunal de Sidi Mhamed d’Alger dans l’une des plus graves affaires de corruption qu’ait connue l’Algérie indépendante. Il s’agit de l’affaire des usines de montages de voitures où sont également impliqués plusieurs hommes d’affaires dont Ali Haddad et les frères Bairi mais aussi de nombreux anciens ministres des gouvernements d’Ouyahia et Sellal. Tous les yeux seront donc braqués vers le tribunal de Sidi Mhamed lundi prochain pour connaitre les détails de cette scabreuse affaire où des milliards de dollars ont été détournés, selon les différents sources qui ont eu à évoquer ce sujet dans un passé récent.

On parle d’un total de 1000 milliards de dollars détournés en vingt ans de règne d’Abdelaziz Bouteflika et de sa bande maffieuse. On croit savoir aussi qu’en plus des détails techniques de la première affaire où seront jugés les deux ex-hommes forts du pouvoir algérien, ce procès sera aussi l’occasion pour révéler les noms d’autres personnalités de très haut niveau qui sont aussi mouillés dans le même dossier.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici