Présidentielle : une grève générale de 4 jours annoncée à Bgayet

2
Souk el tenine Bgayet
Souk el tenine Bgayet

KABYLIE (TAMURT) – Afin d’exprimer encore une fois, de manière plus spectaculaire, le rejet des élections présidentielles du 12 décembre, la population de Bgayet s’apprête à observer une grève de quatre jours à partir du 8 décembre. Cette grève concerne aussi bien le secteur public que le privé.

Il s’agit donc d’une nouvelle action, la plus radicale sans doute, depuis le début des événements du 16 février, et à travers laquelle les citoyens de la wilaya de Bgayet comptent dire non aux initiatives du pouvoir algérien qui maintient la présidentielle malgré un rejet populaire de plus en plus prononcé. De nombreux syndicats, organisations professionnelles, associations, collectifs de travailleurs et même patrons d’entreprises privées situées dans la wilaya de Bgayet ont répondu positivement aux contacts entrepris par les militants et animateurs du mouvement du février.

Tous ces acteurs ont dit oui à cette grève de quatre jours et n’ont exprimé aucune réticence à y adhérer pleinement. On parle aussi d’une grève de 4 jours qui touchera d’autres régions de Kabylie, dont Tizi Ouzou et Bouira et ce, entre le 8 et le 12 décembre, mais pur l’instant ce n’est que dans la wilaya de Bgayet que les préparatifs de ce débrayage ont commencé concrètement sur le terrain. En outre, il y a lieu de rappeler que la majorité des villes de Kabylie ont abrité des marches et des grèves, ces derniers jours, pour exprimer le refus des citoyens de cautionner la présidentielle du 12 décembre.

Les sièges de la majorité de daïras de la Kabylie ont été murés par les citoyens qui ne veulent ainsi laisser aucune chance à cette présidentielle très contestée de se tenir en Kabylie.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici