La grève n’est suivie que par les Kabyles

1
grève à Tizzi Ouzou
grève à Tizi ouzou

KABYLIE (TAMURT) – La grève générale initiée par le mouvement du Hirak n’est suivie qu’on Kabylie et un peu à Alger par les commerçants kabyles. Les Kabyles, comme d’habitude, sont les seuls à s’opposer au régime en place et les seuls à se sacrifier.

Aucun signe de grève n’est à signaler à Blida, Oran, Annaba, Constantine, Medéa, Tougourt, Moustaghanem, Bechar, Guelma, Setif, Batna, Chlef…..et toutes les autres villes d’Algérie. C’était le même scénario, le premier novembre 1954. Les Kabyles étaient les seuls à prendre les armes contre l’armée française. Depuis, les Kabyles sont restés les seuls à combattre, seuls et à se sacrifier seuls.

Jusqu’à quand les Kabyles continueront à foncer tête baissée pour une Algérie qui les rejette de toutes ses forces? Pour le vote de ce 12 décembre, une partie des Algériens, une bonne partie même, va voter. Les Kabyles seront les seuls à fermer les bureaux de vote et à affronter les services de sécurité. Dans les villes citées plus haut, les urnes seront remplies. Certes, certains Algériens ne vont pas voter, mais une majorité d’entre eux ne suivra pas les Kabyles.

Le temps est venu pour se rendre à l’évidence. Ce qui se passe en Algérie est loin de concerner les Kabyles. Pourquoi ces derniers s’attachent à un pays qui n’est pas le leur. Enigme.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici