Communiqué : L’URK souffle sa deuxième bougie

11
L'URK se recueille sur la tombe de Matoub Lounès
L'URK se recueille sur la tombe de Matoub Lounès

COMMUNIQUÉ DE L’URK (TAMURT) – Une délégation de l’URK s’est rendue aujourd’hui à la maison de Matoub Lounès, à Taourirt Moussa afin de se recueillir à la mémoire du Rebelle et de rendre un vibrant hommage au premier Kabyle qui a osé parler de République kabyle. Ci-joint le communiqué de l’URK parvenu à notre Rédaction.

Pour perpétuer leur combat, des militants kabyles avaient pris l’initiative, Il y a trois ans, de se regrouper pour créer un mouvement politique, approprié à leur idéal de liberté, ayant pour but l’indépendance de la Kabylie. Une année, plus tard, le 15 décembre 2017, le texte fondateur de l’Union pour la République Kabyle (URK) a été publié. En dépit d’innombrables entraves et tentatives d’étouffement dans l’œuf de l’initiative, les vaillants membres fondateurs de l’URK ont su déjouer et surpasser tous les obstacles et continuer leur œuvre.

Après la publication du texte fondateur de l’URK et l’analyse de sa portée indépendantiste, des cercles du pouvoir furent instruits. L’ordre est donné d’user de tous les moyens pour que ce nouveau mouvement, né indépendantiste, en Kabylie, ne voit pas le jour. Il ne devait en aucun cas tenir son congrès constitutif en Kabylie. En parallèle, une polémique interne sur la portée indépendantiste de l’URK faisait rage. Malgré la clarté et la précision du texte fondateur sur l’option indépendantiste du Mouvement, la question a été débattue une nouvelle fois lors du Congrès de l’URK, le 01 mai 2019 à Tuvirett. Pour la majorité des congressistes, la question de l’indépendance de la Kabylie ne pouvait être reléguée à un statut au rabais du peuple kabyle. Désormais, l’URK est un mouvement indépendantiste et doit consacrer son énergie à l’indépendance de la Kabylie. Il a pour mission la construction de la République kabyle indépendante. Le texte fondateur, les Résolutions du congrès constitutif sont donc résolument indépendantistes et d’essence pacifique. Ils ne souffrent d’aucune ambiguïté et ne peuvent par conséquent être pervertis vers un autre statut autonomiste ou souverainiste ou être interprété de manière opportuniste en fonction de la tendance forte du moment.

De cette bataille existentielle, L’URK dans sa tendance indépendantiste s’en est sortie indemne et sauve. Les intimidations et les menaces imposées aux militants indépendantistes de l’URK via les relais du pouvoir n’ont pas eu raison de l’option indépendantiste du mouvement et de la nécessité de libérer la Kabylie de l’Algérie coloniale.

L’URK est consciente que le chemin menant à notre libération est semé d’embûches. D’autant plus qu’en ce moment, les libertés publiques notamment politiques sont réduites à leur plus simple expression par les détenteurs des pouvoirs réels d’Alger. Les arrestations, emprisonnements arbitraires et condamnations pour appartenance aux valeurs kabyles et amazighes sont devenues monnaie courante.

La Kabylie est occupée par les diverses forces de répression opérant en surnombre sur son territoire. Il n’échappe à personne que le but de cette présence est de punir les Kabyles pour leur rejet massif et définitif des élections algériennes. Sur le terrain, cela se traduit par la volonté de la Kabylie de se libérer de la tutelle d’Alger.

Il est évident qu’aucune mesure d’apaisement à l’exception d’un referendum d’autodétermination ne peut désormais satisfaire le Peuple kabyle.
Pour l’URK, le peuple kabyle vient déjà de se déterminer. Il vient de signer l’une des plus belles pages de son Histoire. Son message ne peut être plus clair : L’Algérie est un leurre. Il ne reste au Peuple kabyle qu’a se concerter pour sortir de cette impasse algérienne pour aller vers son indépendance. Pour ce faire, l’URK appelle à l’organisation d’une Conférence Nationale Kabyle dans le plus bref délai.

Vive l’indépendance de la Kabyle
Vivement la République kabyle

Hocine Azem, Secrétaire Général de l’URK
Kabylie, le 15 décembre 2019

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici