La mouvance indépendantiste gagne du terrain en Kabylie

28
Kabylie indépendante
Kabylie indépendante

KABYLIE (TAMURT) – Les mouvements indépendantistes Kabyles dominent la scène politique en Kabylie. l’URK qui vient de souffler sa deuxième bougie est de plus en plus visible en Kabylie et dans la diaspora. Son secrétaire général, le dynamique militant Hocine Azem, a relaté dans un communiqué toutes les étapes et les obstacles qui ont mené à la création de l’URK.

Pour le MAK et l’Anavad, leur implantation en Kabylie est très profond et gagne encore du terrain. Le mouvement algérien, le Hirak, et les dernières élections présidentielles algériennes, ont donné à réfléchir à une bonne partie de Kabyles. Ce qui est remarquable, c’est que beaucoup ont pensé que la création d’un autre mouvement indépendantiste kabyle serait un acte de division. La réalité a démontré le contraire. L’URK, le MAK et l’Anavad sont unis soudés quant au but à atteindre même si  le chemin et les méthodes diffèrent. Les Kabyles ne veulent pas se cloîtrer dans un seul parti ou dans une seule pensée dite unique.

Chaque courant politique peut s’exprimer se retrouver dans la scène politique Kabyle, et l’essentiel est que tout le monde se converge vers l’indépendance de la Kabylie, le tout dans la fraternité et la communion. Malgré la répression et les harcèlements contre les activistes et les militants indépendantistes kabyles, le défi est relevé. La première bataille de convaincre une majorité de Kabyles à opter pour leur libération est gagnée. Le combat et le chemin demeurent très longs, mais la détermination des Kabyles pour libérer leur pays est réelle.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici