Le général Toufik a déjà négocié

21
L'indépendance de la Kabylie est une nécessité
L'indépendance de la Kabylie est une nécessité

ALGÉRIE (TAMURT) – L’offre du dialogue de Tebboune a trouvé un écho largement favorable auprès du camps de Toufik. Ses proches, qui étaient dans un passé récent avec le général Ali Ghediri, sont pratiquement tous favorables à ce dialogue dont l’objectif est de crédibiliser le nouveau maître d’El Mouradia.

Le cas de Ferhat Aït Ali, qui a reconnu explicitement l’élection de Tebboune, suffit pour comprendre que le général Toufik qui est officiellement derrière les barreaux a trouvé un terrain d’entente avec le clan au pouvoir. On parle même de la libération de certains détenus proches du général Toufik. Sur le terrain, les partis proches et qui sont restés fidèles au clan de Toufik, ont déjà annoncé leur volonté de négocier.

Sofiane Djilali, Ali Laskri du FFS, Djaballah, Ferhat Ait Ali, certains et d’autres ont déjà reconnu Tebboune et ont affiché leur volonté de négocier avec le général Gaid Salah et son parrain Abdelmadjid Tebboune. La simultanéité et la célérité avec laquelle le clan de Toufik a annoncé sa disposition de dialoguer ave Tebboune n’est pas un fait anodin. Tout a été négocié déjà par le général Toufik.

Tout commence à se normaliser et le mouvement Hirak disparaîtra graduellement comme le mouvement des Arrouchs en 2001. Le régime algérien se maintient et tout continue comme avant. Rien ne changera en Algérie. On verra juste quelques nouvelles têtes de décideurs et de prédateurs de richesses naturelles et certains anciens décideurs seront sacrifiés et seront oubliés dans leurs cellules. Ainsi va l’Algérie. Les Kabyles qui ont appelé a rejoindre le Hirak comprendont-ils enfin que seuls les indépendantistes de l’URK representé par le Secrétaire Général Hocine Azem et le porte-parole Lyazid Abid, le MAK et l’Avavad de Ferhat Mehenni vont dans le sens de l’Hitoire et méritent d’être largement soutenus par le Peuple kabyle pour obliger le Gouvernement algérien à négocier l’indépendance de la Kabylie.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici