Le début de la fin du Hirak

4
Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune
Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune

ALGÉRIE (TAMURT) – Le mouvement dit Hirak a entamé sa chute. L’élection par fraude d’un nouveau président par l’armée a sonné le glas de ce mouvement sans leaders ni perspectives. Le nombre de manifestants a largement chuté, le vendredi dernier.

Les clans commencent déjà à se repositionner. Certains leaders politiques n’ont même pas caché leur soutien au niveau maître d’El Mouradia, alors que dans un passé récent, ils jouaient le rôle d’opposants farouches ». Faute d’encadrement, ce qui n’était pas fortuit certainement, le Hirak se retrouve dos au mur et les millions d’Algériens qui manifestaient commencent à douter. C’est l’impasse pour ce mouvement qui limite sa revendication au départ du régime, mais qui ne présente aucun projet ni perspective.

Pour les Kabyles qui ont pris part à ce mouvement dans l’espoir de voir les anciens décideurs remplacés par une nouvelle équipe « démocratique » et en profiter dans le partage de postes et de promotions, c’est la stupeur. L’échec est cuisant. Un énième échec. L’espoir de voir l’Algérie dotée d’institution démocratique s’évapore définitivement. La déception est profonde. Il ne leur reste que de se rendre à l’évidence.

Malheureusement, certains d’antre eux, qui se disaient indépendantistes persistent dans l’erreur et essaient de se repositionner dans l’espoir d’être admis à négocier avec la nouvelle équipe de Tebboune. Pour préparer cette honteuse échéance, ils s’attaquent aux véritables indépendantistes kabyles afin de cumuler les points de bonnes conduites auprès de leurs maîtres.

Quant aux indépendantistes kabyles du MAK, de l’Anavad et de l’URK, bien que boycottés par tous les medias algériens, BRTV inclue, le temps leur donne raison et parle pour eux. Ces derniers sont plus que jamais convaincus que l’indépendance de la Kabylie est l’unique issue, le reste n’est qu’une perte de temps.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici