Berbère Télévision diffuse des émissions en langue arabe

13
Groupe BRTV
Groupe BRTV

KABYLIE (TALURT) – La chaine Berbère Télévision qui diffuse à partir de Paris et qui est suivie plus particulièrement par les citoyens de la Kabylie et les Kabyles qui résident à l’étranger, notamment en France et au Canada, multiplie les programmes en langue arabe. Il s’agit d’une nouveauté qui intrigue …

Avant-hier, la chaine BRTV (Berbère Télévision) a carrément diffusé une émission à 100 % dans la langue chère à Abdelhamid Ibn Badis et Ahmed Ben Bella. L’émission a été diffusée juste après le Journal télévisé de 20 heures. Ladite émission a été diffusée en arabe alors que l’un des deux invités sur le plateau n’est autre que le célèbre chanteur kabyle Brahim Tayeb. Ce dernier a également répondu à toutes les questions de l’animatrice en langue arabe. L’animatrice a également questionné ses invités en langue arabe. La deuxième invitée sur le même plateau télévisé de BRTV, elle, serait une arabophone. L’intrusion de la langue arabe dans les programmes de BRTV est intervenue dans la foulée de ce qui est communément appelé en Algérie « le hirak » ou la révolution. Même dans des reportages réalisés dans les villes kabyles comme Bgayet et Tizi Ouzou, certains citoyens interrogés par cette chaine interviennent d’abord en kabyle puis répètent ce qu’ils ont dit en langue arabe.

De nombreuses personnalités arabophones ont été interviewées ces derniers mois par BRTV sans que leurs interventions ne soient traduites en kabyle. Bien sûr, il ne s’agit nullement ici de s’en prendre à la langue arabe ni aucune autre langue. D’ailleurs, on peut naturellement déplorer également le fait que de nombreuses personnalités, maitrisant parfaitement le kabyle, interviennent aussi en langue française sur cette même chaine amazighe. Mais, s’agissant d’une chaine berbérophone, la diffusion des programmes devrait systématiquement se faire en langue tamazight. Dans la mesure où un interviewé ne peut pas s’exprimer en tamazight, le doublage ou au moins le sous-titrage s’impose.

Peut-on imaginer France 24 (dans sa version arabophone) inviter un kabyle et lui tendre le micro sans ni doubler ni sous-titrer ses propos. C’est la même chose concernant TV 5-Monde Maghreb. Quel sens et lecture politiques peut-on donner à ce choix de Berbère TV de diffuser des programmes en langue arabe ? Tout le monde souvient comment cette chaine a été lancée il y a une vingtaine d’année et la mobilisation de millions de kabyles qui n’ont pas hésité à mettre la main à la poche pour voir naitre enfin une chaine de télévision qui diffuse en kabyle. Vingt après, BRTV devient une chaine berbéro-arabe ! Pour quelles raisons ?

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici