Les militaires s’acharnent contre la Kabylie

29
Changriha et Tebboune
Changriha et Tebboune

KABYLIE (TAMURT) – Les militaires, qui se sont accaparés du pouvoir avec un coup d’Etat scientifique, sont les pires ennemis de la Kabylie. Kaidi, Changriha sont sur les traces de Gaid Salah et Boumediène. Sale temps pour la Kabylie. C’est un clan proche des islamistes pour ne pas dire islamiste.

La Kabylie, qui est dans leur point de mire, subira encore les affres de ces généraux qui ont une revanche à prendre envers tout ce qui symbolise la culture ou l’identité amazighe. C’est le clan de Naima Salhi. Officieusement, la langue tamazight est déjà interdite en Algérie en attendant la décision officielle. Les militaires, qui préparent déjà une nouvelle constitution qui sera taillé sur-mesure et à leur guise, comptent retirer l’officialisation de tamazight de la constitution algérienne. Pour la Kabylie, les militaires ont déjà commencé leur travail. Le pays kabyle sera soumis à une salafisation accélérée.

L’avenir est des plus lugubres, pour le peuple kabyle. Le nouveau président désigné par la junte militaire n’aura aucun mot à dire. Il servira juste pour le décor et pour occuper sa chaise et appliquer les ordre comme un soldat. Le rêve tant caressé par les racistes Boumedienistes a vu le jour. Les haineux n’ont jamais perdu espoir d’envahir la Kabylie avec les armes quitte à marcher sur les cadavres.

Nadir S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici