JSK : les supporters kabyles sauvagement agressés à Ain M’lila

14
Supporters de la JSK
Supporters de la JSK

KABYLIE (TAMURT) – Les supporters de la JSK qui ont fait le déplacement dimanche dernier au stade de Ain M’lila pour supporter leur club, ayant disputé le match de 32ème de finale de la coupe d’Algérie, ont fait face à un véritable enfer. Surtout à la fin du match. Un cauchemar !

Pas moins de 30 supporters kabyles ont été blessés après avoir été sauvagement agressés par les supporters de l’AS Ain Mila qui les ont même empêchés de quitter le stade à la fin du match. Les supporters de la JSK ont été assiégés et « arrosés » d’une pluie interminable de pierres et de divers objets. Chérif Mellal a dû intervenir pour secourir ses supporters. Mais malgré cette réaction, des blessés par dizaines ont été évacués vers l’hôpital de Ain M’lila pour être soignés et secourus. Ce n’est pas la première fois que les supporters de la JSK sont agressés en dehors des stades de la Kabylie, a rappelé Chérif Mellal, qui a souligné que pratiquement, les supporters subissent les mêmes attaques physiques à chaque match et la situation ne peut plus durer de la sorte, avertit Cherif Mellal. De son côté, la JSK a rendu public un communiqué concernant cette gravissime dérive. Il y est rappelé que : « Tout a commencé après le sifflet final de la rencontre, après les deux buts non-validés par l’arbitre, ce qui a provoqué un mécontentement inouï chez nos supporteurs, qui n’ont pas arrêté de scander et de dénoncer la mauvaise qualité de l’arbitrage durant toute la rencontre ». Au moment où les supporters de la JSK voulaient quitter la tribune à la fin du match, « ils se sont retrouvés cernés par les supporteurs de Ain Mlila les empêchant de sortir, ce qui les a poussés à trouver refuge au milieu du terrain en dépassant les barrières de sécurité des tribunes et les jets de pierres venant des supporteurs adverses ».

Le même communiqué de la JSK ajoute : « La situation est devenue ingérable, quand notre staff médical et nos dirigeants ont commencé à intervenir afin d’apporter les premiers soins à nos supporteurs blessés. Les supporteurs adverses ont pénétré en grands nombres au milieu du terrain, ce qui a déclenché de très graves confrontations. La situation s’est aggravée quand on a voulu entrer à l’intérieur des vestiaires, en secourant quelques supporteurs vers l’intérieur difficilement et de force, car les services de sécurité ont bloqué l’accès. Le comble, c’est que toute caméra était interdite, ni la presse ni notre équipe de communication n’avait accès à l’utilisation de leurs matériels ». Selon les dirigeants de la JSK, la tension n’a baissé qu’après près d’une heure cauchemar. Pas moins de trente supporters kabyles ont ont été blessés et soigné soit à l’hôpital ou bien dans les vestiaires. Toutes les voitures des supporteurs de la JSK ont été saccagées y compris 3 bus. Tous les véhicules sont d’ailleurs restés sur place. A noter que plusieurs supporteurs sont rentrés à bord du bus de la JSK suite à l’intervention de Cherif Mellal.

Ce dernier et ses dirigeants ont accompagné les supporters dans cette épreuve jusqu’à la fin des événements et jusqu’à ce que les derniers supporteurs soient rentrés sains et saufs. « Les Staffs dirigeant et médical de la JSK ont quitté les lieux vers 20h30 après que tous les supporteurs aient pris le chemin du retour avec une escorte de la police », est-il encore précisé. A l’issue de ces graves incidents, la JSK a saisi la commission d’arbitrage et la commission d’organisation de la coupe d’Algérie.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici