La police coloniale algérienne empêche les Kabyles de célébrer Yennayer

12
Police algérienne
Police algérienne

COMMUNIQUÉ  URK (TAMURT) – Une centaine de militants indépendantistes kabyles du MAK et de l’URK, sont arrêtés, ce matin, manu militari, par les forces coloniales algériennes. Leur tort est de vouloir célébrer la plus prestigieuse fête amazighe et l’une des plus sacrée, le nouvel an ou Yennayer 2970.

A Bgayet (Béjaïa), Tizi Ouzou et Tuvirett (Bouira) les militants indépendantistes sont conduits manu militari vers des postes de police et les banderoles des deux mouvements saisis. L’URK et le MAK demeurent, depuis ce matin, sans nouvelles des détenus.

L’URK dénonce cette arrestation arbitraire et exige la libération immédiate des indépendantistes kabyles. L’Union pour la Republique  Kabyle (URK) appelle aussi le peuple kabyle à la mobilisation et à la célébration de Yennayer convenablement, à l’instar de tous les Peuples du monde qui célèbrent le passage à leurs nouvels ans.

L’URK reste mobilisée jusqu’à l’indépendance de la Kabylie. Assegas ameggaz à tout le Peuple kabyle. Patience et persévérance, nous vaincrons l’impérialisme arabo-musulman et nous libérerons la Kabylie.

Lyazid Abid
Porte-parole de l’URK

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici