Un directeur de la Culture traite Abane Ramdane de « grand traitre »

9
Abane Ramdane
Abane Ramdane

KABYLIE (TAMURT) – Un directeur de la Culture de wilaya, exerçant en Algérie, a traité le héros de la Révolution pour l’Indépendance algérienne de « grand traitre ». Il s’agit d’un certain Rabah Drif, directeur de la Culture de la wilaya de Msila.

L’acharnement anti-kabyle semble ne pas avoir de limites. Et tout ce qui symbolise la Kabylie, d’une manière ou d’une autre, est attaqué de toutes parts. Après la sinistre et tristement célèbre Naima Salhi, l’association des Ulémas algériens, Othmane Saadi, les salafistes et autres, un cadre de l’Etat algérien vient de s’en prendre à l’un des symboles les plus importants de la Révolution algérienne en la personne de l’architecte du congrès de la Soummam qui a eu lieu à ifri-Ouzellagen le 20 août 1956 et qui a permis à ladite révolution de prendre un visage décisif.

Le directeur de la Culture de la wilaya de Msila, Rabah Drif, n’a donc rien trouvé d’autres et de mieux à faire que de dénigrer Abane Ramdane en sachant qu’une telle déclaration incendiaire ne pouvait nullement rester sans conséquences. Compte tenu de la gravité des propos tenus par Rabah Drif et fort heureusement, il a été décidé de le limoger juste après que l’information soit rendue publique. Rabah Drif n’est donc plus directeur de la Culture de la wilaya de Msila depuis hier, dimanche 12 janvier. Le mis en cause a même été arrêté par les services de sécurité qui sont en train d’enquêter avec lui.

Il est fort possible qu’il soit mis sous mandat de dépôt en attendant son jugement. Les attaques contre la Kabylie et ses symboles sont devenues légion ces derniers temps. Naima Salhi en a d’ailleurs fait un fonds de commerce et s’en prend à maintes reprises à la Kabylie, à ses artistes et militants comme Matoub Lounès, Ferhat Mehenni, Bessaoud Mohand-Arab… Elle n’a nullement été inquiétée par la justice et elle continue d’écumer certains médias que les déclarations racistes contre les kabyles arrangent.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici