Tizi Ouzou : le poète et comédien Amar Belkada est décédé

2
AMAR BELKADA
AMAR BELKADA

KABYLIE (TAMURT) – Le monde artistique kabyle est en deuil suite au décès d’Amar Belkada. La nouvelle de la mort d’Amar Belkada s’est propagée telle une trainée de poudre, hier, dans les quatre coins de la Kabylie car le regretté était très modeste et populaire.

Le regretté avait soixante-trois ans. Il ne ratait jamais les rendez-vous culturels quel que soit le domaine. Amar Belkada était un artiste qui touchait à plusieurs genres. Poète plusieurs fois primés, Amar Belkada était aussi comédien, homme de théâtre et chanteur-interprète. L’enterrement d’Amar Belkada aura lieu aujourd’hui, mardi 28 janvier 2020, dans son village natal Iâlalen dans la commune d’Ait Yahia Moussa. Les citoyens qui voudraient s’y rendre peuvent le faire à partir de la maison de la culture « Mouloud-Mammeri » où un départ collectif est prévu. Ce qui caractérisait Amar Belkada était sa modestie et sa discrétion. Il ne se confiait presque jamais à la presse.

Les artistes qui l’ont côtoyé gardent de lui l’image d’un homme d’une simplicité déconcertante mais aussi rebelle aux idées anticonformistes. Il était un admirateur des grands poètes kabyles et des artistes ayant marqué la Kabylie dont Matoub Lounès. Il ne ratait jamais les commémorations des anniversaires de la naissance et de l’assassinat du rebelle à Taourirt Moussa. Bien que doté de plusieurs talents artistiques, il a toujours donné la priorité au poète qu’il était. Ses premiers poèmes, il les a rédigés du temps où il était collégien dans sa région natale Ait Yahia Moussa en 1966. Son premier poème a été écrit sur les enfants orphelins. C’était une prémonition : quelques temps plus tard, il perdit sa mère. Chanteur également, Amar Belkada a produit son premier album en 1979 en duo avec le chanteur Said Boutlaba.

En 1982, il produisit sa deuxième cassette de chants en Algérie. Compte tenu des difficultés de l’édition dans le monde de la musique, ce n’est qu’en 2006, que le regretté édita sa troisième cassette à compte d’auteur. Comédien, Amar Belkada a joué dans huit films : « Arraw n tmurt », « Pompier », « Je m’en fous », « Taluft », « Tamaghra », « Ussan n tefsut », « Imeslav », « ger zik d tura », « Matchi d nek ».

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici