La trahison des «démocrates» kabyles et du hirak contre la Kabylie

7
Republique kabyle
Republique kabyle

CONTRIBUTION (TAMURT) – Depuis l’indépendance de l’Algérie, nous avons tous cru qu’il fallait démocratiser l’Algérie pour accéder à nos droits fondamentaux et élémentaires à savoir utiliser notre langue, notre culture et notre identité kabyle, droits que le pouvoir arabo islamiste algérien a interdits par haine et racisme, sous le fallacieux prétexte de l’unité nationale algérienne.

Malheureusement, de nombreux Kabyles y croient encore en suivant aveuglement le Hirak et en écoutant les charlatans (pseudo-démocrates Kabyles), ces derniers ne peuvent même pas s’aventurer en dehors de la Kabylie pour exposer leurs idées « démocrates » car ils sont rejetés à cause de leur identité kabyle, identité qu’ils refusent d’assumer en dehors de la Kabylie pour plaire à leurs maîtres. Le comble de l’ironie, des islamistes et autres anti-kabyles comme Zitout, Bensedira, Abdou, Double Cano, Amir… ont évolué dans leurs méthodes, ils ont emprunté le discours que nos élites « démocrates » et le distillent à nos kabyles naïfs qui les écoutent comme des messies. Ces propagandistes qui sévissent avec leur direct sur le web, en diffusant des informations et scoop qu’ils reçoivent des hautes sphères du pouvoir, servent en réalité de guidance au Hirak, ils arabisent la Kabylie, ils sont devenus plus populaires que nos « démocrates » autrefois champions de la laïcité.

Le Hirak et les pseudos démocrates kabyles n’augurent rien de bon pour la Kabylie, ils sont devenus des instruments de l’arabisation de la Kabylie, ils utilisent la Kabylie pour sauver l’Algérie qui se retournera contre la Kabylie et son peuple comme d’habitude. Le résultat des courses ce sont les Kabyles qui auront contribué à leur propre anéantissement.
Nous savons tous que l’idéologie arabo-musulmane s’oppose à la diversité linguistique culturelle et religieuse. Avec le hirak nos pseudos démocrates sont en train de mettre des millions de Kabyles au service des islamistes embusqués qui récolteront à la fin le fruit de cette révolte et commettront un génocide en Kabylie.

Les chants et les banderoles en arabe, la chasse aux indépendantistes kabyles pendant les marches en Kabylie sont des preuves que celles-ci sont guidées par des forces anti-kabyles. Les mouvements indépendantistes kabyles ont compris que la lutte pour la démocratie ne redonnera jamais ses droits élémentaires au peuple kabyle, mais plutôt l’inverse, c’est la réappropriation de ces droits dans un état kabyle indépendant qui entraînera la démocratisation de toute l’Afrique du Nord.
La seule issue salvatrice pour le peuple kabyle réside dans son unité et sa lutte pour se libérer de sa domination par cette idéologie, source de régression et de guerres civiles comme l’a bien décrite Ukhaldun le père de la sociologie, « une société arabisée sombrera dans l’anarchie et ne se reconstruira jamais ».

Yuva Dah
Membre fondateur de l’URK

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici