Tizi Ouzou : le salon du livre de Boudjima sera dédié à Mouloud Mammeri

KABYLIE (TAMURT) - Contrairement à l’année dernière où ce grand événement culturel avait été annulé à cause des événements qui battaient leur plein en Algérie, cette fois-ci, le salon du livre de Boudjima (dans la daira de Makouda), wilaya de Tizi Ouzou, aura bel et bien lieu, ont confirmé les organisateurs.
la bibliothèque MOHIA de Boudjima où se tient le salon du livre

KABYLIE (TAMURT) – Contrairement à l’année dernière où ce grand événement culturel avait été annulé à cause des événements qui battaient leur plein en Algérie, cette fois-ci, le salon du livre de Boudjima (dans la daira de Makouda), wilaya de Tizi Ouzou, aura bel et bien lieu, ont confirmé les organisateurs.

Cette année, le organisateurs, dont l’Assemblée populaire communale de Boudjima, ont décidé de dédier cette nouvelle édition à l’écrivain et chercheur dans le domaine de la culture et langue amazighes, Mouloud Mammeri. Le salon du livre de Boudjima, pour son édition de cette année (2020) aura lieu du 16 au 18 avril, a-t-on également appris. Les préparatifs de cet événement littéraire battent leur plein depuis plusieurs semaines et de nombreuses parties impliquées dans cette organisation sont déjà sur le terrain. Elles sont supervisées par les responsables de l’APC de Boudjima qui ont réussi à donner un vrai essor à l’activité culturelle dans une localité qui était un vrai désert culturel il y a quelques années.

En plus de la prouesse de réussir à tenir cet événement chaque année, pendant le mois d’avril, il faut aussi préciser que le salon du livre de Boudjima réussit à rassembler des dizaines d’écrivains dont une partie est constituée de célébrités et d’auteurs confirmés. En outre, des dizaines de maisons d’édition viennent d’un peu partout pour prendre part à ce salon notamment des wilayas d’Alger, Bgayet, Boumerdes, Bouira et bien sûr Tizi Ouzou. Des conférences de haut niveau s’y tiennent également. Nous avons appris que, pour cette année aussi, de nombreux romanciers, poètes, essayistes et nouvellistes confirmés ont confirmé leur participation au salon du livre de Boudjima.

Tarik Haddouche