Le RCD de nouveau secoué par une crise

1
Mohcine Belabbas et Said Sadi
Mohcine Belabbas et Said Sadi

KABYLIE (TAMURT) – Rien ne va plus au RCD. huit élus à l’APW de Tizi Ouzou, dont l’ex-détenue Samira Messous, viennent d’annoncer officiellement leur démission du RCD. Un coup dur pour le président Mohcine Belabbas qui vient d’orchestrer un autre coup du clan de Said Sadi.

Les démissionnaires, sans l’annoncer, ont à vrai dire rallié Said Sadi. Ce dernier, comme nous l’avons annoncé dans nos précédents articles, est entrain de mettre sur pied un nouveau parti politique. Les deux clans livrent une bataille sans merci, depuis plusieurs mois. Le non-retrait des députés du RCD du parlement de la honte semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase au sein du RCD, un parti politique officiellement algérien mais réellement est exclusivement Kabyle, comme le FFS d’ailleurs.

Said Sadi n’a pas apprécié également l’alliance du RCD avec une aile du FFS, selon certains militants qui connaissent bien les arcanes du parti.
Deux députés, sur les 9 que compte le RCD, ont déjà démissionné aussi et ont rallié le camp de Said Sadi. Les militants de base ne savent plus sur quel pied danser. Même son de cloche au sein du FFS, le parti est émietté et personne ne sait qui est le président ni qui est le Premier secrétaire. Le pouvoir veut-il en finir avec ces deux partis kabyles?

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici