Personne ne parle des crimes de Bouteflika et de Toufik contre les Kabyles

1
Justice
Justice

KABYLIE (TAMURT) – Les Kabyles ne réclament pas les milliards volés par les décideurs algériens. Les règlements de comptes claniques, ne concernent pas la Kabylie. Les milliers de milliards volés ne valent rien devant les vies humaines tués en Kabylie par les services de sécurité. Les Kabyles exigent la justice.

Les criminels, qui ont tué les 130 jeunes civils Kabyles en autorisant les gendarmes à utiliser les armes de guerre contre les Kabyles, doivent être jugés. Idem pour le général Toufik qui a ordonné l’assassinat de Matoub Lounès. Cette exigence ne sera jamais satisfaite par le régime algérien. D’ailleurs, on entend parler dans les tribunaux toutes sortes d’histoires sur le détournement des sommes astronomiques par Sellal, Said Bouteflika, Louiza Hannoune, Heddad, etc, mais jamais le moindre mot sur les crimes contre les civils commis par Bouteflika et le général Toufik. Même les Hirakistes qui exigent le départ du régime aucun d’entres eux n’a daigné un jour demander la vérité sur les crimes contre civils et plus particulièrement contre les Kabyles. Même pas un simple citoyen ou un compte facebook anonyme.

Le risque et de voir aussi ce régime commettre encore des crimes à l’avenir, et les déclarations racistes de Salhi de Benaissa ne sont pas un hasard. L’indépendance de la Kabylie est inévitable. Les criminels qui ont liquidé physiquement les meilleurs hommes de la Kabylie ne seront jugés que par un Etat kabyle indépendant qui pourra émettre des mandats d’arrêt internationaux.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici