Les walis et les chefs de daîras ont disparu

Les walis en Algérie
Les walis en Algérie

KABYLIE (TAMURT) – Si certains maires et élus locaux font tout ce qui est entres leurs mains pour venir en aide à la population, les walis et les chefs de dairas, comprendre les préfets et les sous préfets, par contre et malheureusement, ont déserté le terrain.

Ils préfèrent protéger leurs familles et laisser la population livrée à elle-même à travers toute la Kabylie. Pourtant, les préfets et les sous-préfets ont plus de prérogatives plus que les maires et élus locaux. Depuis le début du coronavirus, qui commence à faire des victimes en Kabylie, aucun chef de daira n’a été aperçu. La santé des Kabyles et leur dernier souci. Les militaires qui sont stationnés en Kabylie en nombre impressionnant et qui disposent de matériels, qui pourraient service la population, restent pour le moment à l’écart.

Les autorités algériennes ne connaissent les Kabyles et ne déploient leurs moyens que pour deux événements: le premier, lors des élections et le deuxième pour mater les manifestants et les soulèvements populaires contre le régime. Le coronavirus a dévoilé, encore une fois, le vrai visage du régime algérien.

Nadir S.