Coronavirus : 2 morts et 20 cas confirmés à Bgayet

Les citoyens se prennent en charge à Bgayet
Les citoyens se prennent en charge à Bgayet

BGAYET (TAMURT) – Alors qu’il y a à peine une dizaine de jours, on ne déplorait qu’un seul cas de patient atteint de coronavirus à Bgayet, aujourd’hui, les nombre est passé à 20 cas confirmés, en plus de deux patients décédés après avoir contracté cette maladie mortelle. La sonnette d’alarme est désormais tirée à Bgayet.

La wilaya de Bgayet a enregistré son deuxième décès hier. La progression de cette maladie a surpris tout le monde à Bgayet surtout après l’annonce du deuxième décès hier : un homme âgé de 59 ans. Cette seconde victime a été enregistrée, hier matin, à l’hôpital d’Amizour. La victime est originaire du village Ibelouthen dans la commune d’Ibarbache. Quant au nombre de personnes dont la contamination au coronavirus a été confirmée après les analyses effectuées à l’institut Pasteur d’Alger, il est désormais de 20 jusqu’à hier bien entendu. Le nombre de patients suspectés d’être porteurs de ce virus mortel dans la même wilaya est de 93 ! On dénombre 31 patients mis en isolement au niveau du CHU de Bgayet, 8 à l’Etablissement Public Hospitalier d’Aokas, 12 à Amizour et 4 à Kherrata. Les autres sujets, suspectés d’être contaminés et qui sont en attente des résultats des analyses, sont confinés chez eux. Les localités où on déplore des cas suspects sont : Bgayet, Sidi-Ayad, Souk-Oufella, Tichy, Aokas, Ibarbachen, Kherrata, Oued-Ghir, Amizour, Sidi-Aich.

Depuis le début de la pandémie, 43 patients ont été contrôlés négatifs et quitté les hôpitaux. Dans la seconde wilaya de la Kabylie, Tizi Ouzou, on déplore jusqu’ici 23 patients confirmés d’être atteints par le coronavirus en plus de quatre décès. Hier, trois nouveau cas confirmés ont été enregistrés dans la wilaya de Tizi Ouzou : une femme de 79 ans au village Iknache (commune d’Iflissen), un émigré de 72 ans du village Ait Khercha (commune de Tadmait) et un homme de 45 ans du village Sid Ali Moussa (commune de Souk El Thenine).

Tarik Haddouche