Kabylie : la police politique ordonne aux chefs de daïras d’écarter les comités de villages

10
La reression en Kabylie
La reression en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – L’implication directe des comités de villages et de quartiers en Kabyle dans la gestion efficace de la pandémie sanitaire qui secoue le monde n’est pas du goût des décideurs algériens.

La police politique vient de donner des ordres stricts aux chefs de daïras d’écarter les comités de villages, et même les maires et les élus locaux. Ainsi, une note de la Sécurité militaire exige que tous les déplacements doivent être autorisés par les chefs de daïras. Un couvre-feu est imposé en Kabylie et même les maires et les élus locaux ne peuvent rien faire ni même se déplacer sans l’autorisation des chefs du daïras, comprendre les sous-préfets, qui sont à vrai dire des capitaines de la sécurité militaire dans les sous-préfectures Kabyles.

Pourtant les autorités algériennes n’ont rien fait, du moins en Kabylie, pour alléger cette crise. Les Kabyles sont organisés de manière exceptionnelle au monde et gèrent de manière magistrale toute la Kabylie. Les comités gèrent le confinement, les campagnes de désinfection, les soins, les couffins alimentaires, les malades, etc. Les Kabyles installés à l’étranger se sont même mis de la partie et envoient des milliers d’euros pour les familles nécessiteuses. On vient d’apprendre que les habitants de la région de Tigzirt, localité très touchée par le virus coronavirus au nord de Tizi Ouzou, sont sur le point d’acheter avec leurs propres moyens financiers du matériel pour leur clinique à coup de millions afin de faire face à cette pandémie.

De ce fait, les comités de village sont dans le viseur des autorités coloniales algériennes. Tous les Kabyles, toutes tendances politiques confondues, se sont mis derrière leurs comités de villages comme seule autorité légitime, alors que les autorités algériennes sont rejetées de toutes leur force.

Nadir S.

10 COMMENTAIRES

  1. Benabida Vous critiquez nos organes de presse électronique qui vous laissent nous insulter dans nos sites dédiés à la cause Kabyle par esprit de liberté , ce qui est leur droit même si pour moi il ne devrait pas y avoir de liberté d’expression pour les ennemis de la dite liberté , mais vos propres journaux style anal hare ou el choukroute ne se risquerait même pas à faire paraître une de nos lignes de pensée dans leur colonnes car ils ne supportent pas la différence d’opinion . Alors l’Hôpital qui se moque de la charité on n’en a pas besoin, surtout en cette période de coronavirus . Ce que dit Nadir S est vrai ,mais votre vérité ne sera jamais la nôtre et vice versa.

  2. Je vois vraiment votre sens de liberté d’expression.
    J’ai mis un commentaire que vous n’avez pas publié, puisqu’il n’est pas à votre goût,
    Confinez vous dans votre petite région et laissez le reste vivre tranquille.

  3. Cet article ne peut être rédigé que par des traîtres qui vivent à l’extérieur du pays et financés par les ennemis de toujours.
    Ils ont choisi de vivre à l’extérieur, le minimum c’est de s’effacer complètement

  4. Traîtres à la nation algérienne vous avez été et traîtres vous le resterez. Vous ne pouvez parler au nom de la Kabylie des Amirouche, des chouhada et des patriotes. La France ne vous sera d’aucune aide.

  5. Pourquoi à votre avis le chef de daira peut épurer à sa manière des comités de village jusqu’à en faire des lèche-bottes à sa solde ? C’est parce que ceux qui postulent à prendre la place d’administrateur de la commune par les élections, je veux dire les partis rcd et ffs qui aspirent à représenter les citoyens au poste de maire et de conseiller municipal, ont accepté que ce poste de maire soit subordonné de celui du chef de daira en rappelant à ceux qui l’auraient oublié que le chef de daira est envoyé directement du pouvoir d’alger sans aucun mandat électif !

    Ces gens acceptent de faire le larbin pour des miettes, pour des intérêts matériels, et bradent la dignité des Kabyles en offrant à l’occupant la place de chef. Le Ouali qui est le véritable décideur dans le département (oualaya) a plus de pouvoir et il est même au dessus du président de l’assemblée départementale qui lui est élu par des citoyens, de la même manière le chef de daira est placé au dessus du maire. Ceux qui sont censés donner l’exemple de la défense de l’honneur Kabyle courbent l’échine et se soumettent aux caprices de ceux qui n’ont pas la Kabylie dans leur coeur. Dans ces circonstances, le peuple qui est plutôt une foule suit comme ces moutons de Panurge.

  6. toto ligdio à la différence d’ imams souvent pères verts, les pères blancs ont fait voeu de chasteté, les Kabyles ne peuvent donc en être les fils . Mais vous êtes descendants de FIS de violeurs venus d’Arabie auxquels vous vous identifiez malgré que génétiquement à part le 1% des violeurs de vos aïeules , il ne vous reste aujourd’hui dans le sang que le rêve d’être arabes . Alors renégats vous fûtes et restez, triste résultat d’une violence qui ferait pitié si elle ne se retournait contre nous . Cachez plutôt votre plaie honteuse ou rejoignez le rang des vrais hommes libres en recouvrant l’ honneur perdu de vos véritables ancêtres . Nous, ne ressemblons qu’à nous mêmes, et à aucun envahisseur ,car nous les avons tous combattus comme nous résistons aux mutants de la pensée qu’ils nous ont laissé à travers vous .Mais vous avez besoin de vous mentir pour ne pas avoir à affronter votre triste réalité de vaincus en vous identifiant aux vainqueurs que vous ne serez jamais malgré toutes vos gesticulation. C’est ça le terrible syndrome de Stockolm.

  7. vous Tamurt vous êtes un site criminel de traîtres harkis collabos, vous des fils des pères blancs français et zouaves.
    vous êtes une merde et raconter votre merde entre vous.
    vive l’Algérie.

  8. Les Kabyles doivent se méfier de ces chiens des gendarmes qui le sang Kabyle sur leur mains.
    La Kabylie doit avancer sans eux, aller vers l’indépendance vite.
    Les chiens sont en embuscade.

  9. Hélas pour les dignes kabyle et la kabylie meurtrie.
    Comme toujours dans le passé lointain ou proche. C’est la compromission d’une catégorie de kabyles lâches ,opportunistes voire traites qui sont responsables de cette situation car sans ses kabyles de chaque époque jamais l’ennemi ne pourrait nous atteindre et encore nous dominer.

    Quand on sait que la kabyle est millénaire et que ses enfants ont été à l’origine de plusieurs civilisations dont nombreux ne soupçonnent même pas car l’histoire le cache et pour un grand nombres sont devenus d’autres peuples. On peut se demander comment des peuples nés à peine 3/400 ans de cela nous dépasse. Et personne ne se pose de question pour s’interroger sur le pourquoi.
    On fait comme si tout était logique. la traitrise par une certaine élite religieuse et intellectuelle est bien la vraie cause. Ailleurs les kabyles ont bâti des cités pendant qu’ils ont ruiné la Kabylie.Seul un état de digne kabyles peu protéger et faire décoller économiquement le pays pour offrir aux futures générations un bien être et des connaissances pour affronter la vie et( faire partie des peuples qui avancent. En attendant ce jour,le combat doit continuer.
    Quant à l’insécurité militaire c’est vrai que des kabyles perpétuent la lâcheté. Sans eux rien n’est possible pour contrôler les kabyles et les soumettre.

  10. Les Comités de villages ont depuis toujours été dans le viseur des Organes de répression, la Police politique en premier. En 1977, le Régime militaro-mafieux avait désigné des ‘ Déléguéà de village ‘ , trois ou quatre agents à la sonde de la sinistre SM. Plus généralement, la Junte militaire régnante (1962-2020) ne veut laisser agir que ce qu’elle contrôle et gère, parfois en ‘ tolérant ‘ une certaine liberté …. mais pas toutes les libertés .

    Disons aussi que les Maîtres de ladite Police occulte (le pouvoir réel, le vrai pouvoir) sont majoritairement kabyles, depuis 1962…

    Disons toutes les vérités, sinon rien….

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici