100 cas confirmés : Bgayet dans la zone rouge

Le pire est à craindre
Le pire est à craindre

BGAYET (TAMURT) – C’est désormais l’escalade à Bgayet (Béjaia) où la centaine de cas de patients contaminés au coronavirus a été franchie hier alors que le nombre de décès a atteint les douze personnes. L’heure est désormais à la mobilisation générale et à la conjugaison des efforts pour barrer la route au pire.

La situation à Bgayet se dégrade de jour en jour avec des bilans quotidiens alarmant et qui font craindre le pire. On ne cesse de tirer la sonnette d’alarmes mais les choses ne semblent pas s’améliorer au fil des jours. Bien au contraire, les chiffres ne cessent de grossir. La centaine de cas contaminées confirmées est constituée de toutes les tranches d’âges et sont issus des quatre coins de la wilaya. Ce qui complique encore les choses car de nouvelles contaminations ne sont pas écarter surtout quand on sait que les appels au confinement ne sont pas vraiment respectés dans bien des cas et dans plusieurs localités.

Ainsi, les nouveaux patients contaminés, enregistrés hier, sont : un homme de 77 ans de Bgayet ville, une femme de 37 ans de Draa El-Gaid, une femme de 74 ans de Beni-Maouche, un homme de 62 ans de Awzellagen, une femme de 69 ans de Barbacha, un homme de 74 ans de Barbacha également, un homme de 46 ans de Smaoun, une femme de 63 ans de Ait Smail, une femme de 52 ans de Timezrit et un homme de 60 ans de la même localité. Deux nouveau décès ont été enregistrés hier dans la même wilaya, portant à 12 le bilan global.

La première victime ayant perdu la vie hier après avoir contracté le coronavirus est une femme de 63 ans d’Ait Smail et le second est un homme de 80 ans de Bgayet-ville. Vingt autres patients ayant été soupçonnées d’être porteurs du coronavirus attendent toujours les résultats de leurs analyses.

Tarik Haddouche