Tizi Ouzou, l’hôpital de Tigzirt est pris en charge par les comités de villages

L'hôpital de Tigzirt
L'hôpital de Tigzirt

TIGZIRT (TAMURT) – Les localités de Tigzirt et d’Iflissen, au nord de Tizi Ouzou, sont les plus touchées par le coronavirus, puisqu’on dénombre déjà trois décès à Iflissen. L’hôpital de la région est dépourvu de moyens matériels élémentaires. La direction et le ministère chargé de la santé n’ont même pas bougé le petit doigt. Les élus locaux n’ont pas le choix que de faire appel à la solidarité des citoyens.

Dès l’apparition des premiers cas de coronavirus, les comités de villages et de quartiers de la ville de Tigzirt ont pris les choses en mains. Ils ont fait appel aux habitants de la région établis au Canada et en France pour une quête et doter l’hôpital de moyen adéquat. Les villageois ont réussi a réunir une somme importante pour acheter d’abord un ballon hydroxygène pour la prise en charge des malades graves en réanimation au niveau local pour éviter de les déplacer jusqu’au CHU de la ville lointaine de Tizi Ouzou. Des lits, des bavettes, des médicaments, ont été achetés à coup de millions pour l’hôpital de Tigzirt avec l’argent des citoyens. Les comités de villages des communes de Tigzirt, Iflissen et Mizrana sont mobilisés comme un seul homme pour venir à la rescousse de l’hôpital et à la vingtaine de personnes testées positives. Le personnel médical est pris en charge par l’hôtel Mizrana gratuitement. Les restaurateurs livrent les repas aux médecins et infirmiers. « On est même prêt a assurer les salaires à nos médecins et tout le personnel si c’est nécessaire », nous assure un habitant de la région. D’autres régions de Kabylie envoient des dons aux habitants de Tigzirt, surtout des bavettes, le gel désinfectant, etc.

Le cas de l’hôpital de Tigzirt démontre que les autorités algériennes ne se soucient guère de la santé des Kabyle et ne sont en Kabylie que comme une force d’occupation. À ifllissen, les gendarmes sont invités par les villageois à rester loin de leurs activités. « Nous avons besoin de matériel médical, de médecins et de médicaments et pas de gendarmes », précise un habitant de la région qui s’est déplacé ce matin à la ville de Tizi Ouzou pour récupérer des denrées alimentaires aux villageois. Nous apprenons aussi que la star planétaire du football, le Kabyle Zinedine Zidane a offert une deuxième ambulance aux habitants d’Ifllissen.

Nadir S.