Vers la publication de la liste des médecins qui ont fermé leurs cabinets

2
Un medecin en blouse blanche
Un medecin en blouse blanche

KABYLIE (TAMURT) – Si des médecins, infirmiers, pharmaciens, ambulanciers et autres fonctionnaires du secteur de la santé bravent la mort au quotidien pour soigner des centaines de personnes atteintes du coronavirus en Kabylie, certains médecins, surtout ceux qui travaillent à leur compte, ont déserté le terrain.

Au moment ou la population à plus que jamais besoin de leur service, puisqu’il s’agit de sauver des vies humaines, ces médecins se confinent chez eux et avec leurs enfants. Ils attendent la fin de la crise sanitaire pour réouvrir leurs cabinets et continuer à détrousser les pauvres citoyens. Les citoyens les accusent de malhonnêteté. Certains villageois appellent même au retrait de leurs diplômes et d’autres à boycotter leurs cabinets.  » On est en 2020 et nous avons tous accès à Internet. Il est un devoir pour chaque commune de signaler ces médecins malhonnêtes et de publier leurs noms et photos sur les réseaux sociaux, afin de boycotter leurs cabinets », suggère un infirmier du CHU de Tizi Ouzou.

« Durant la décennie noire des jeunes de 20 ans ont sacrifié leurs vies et ont combattu les groupes terroristes. Aujourd’hui, avec cette crise sanitaire, c’est notre tour, nous professionnels du secteur de la santé, de se sacrifier. Avec ou sans moyens, on doit servir la population et gratuitement », ajouta notre interlocuteur qui a juré de s’en charger pour publier la liste de tous les médecins qui ont fermé leurs cabinets depuis le début de cette crise sanitaire.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici