Et si les Kabyles profitaient de la guerre au sein du DRS et les décideurs…

2
Fusillade entres décideurs
Fusillade entres décideurs

ALGERIE (TAMURT) – L’Algérie est une république bananière. Ce n’est ni la langue de bois, ni un dénigrement. C’est une réalité que personne ne peut nier. Les institutions algériennes sont gérées comme Pablo Escobar gérait ses réseaux de trafiquants de drogue en Colombie. Le dimanche soir, une bande des services secrets algériens s’est accrochée avec les armes avec d’autres décideurs qui voulaient leurs têtes. Les généraux, qui gèrent l’Algérie, se sont livrés à une bataille rangée et à des accrochages avec des armes à feu, comme on voit dans les films de la mafia.

Peu importe leurs noms ou leurs clans. Ils sont tous pareils. Les militaires qui gèrent l’Algérie comme leur propriété sont des sanguinaires, des truands, des anciens Harkis qui étaient contre la guerre de libération, en un mot, ils sont des terroristes. Ce sont ces gens qui décident aussi en Kabylie. Une question s’impose : le peuple kabyle ne mérite pas des dirigeants mieux ces Chengriha, Toufik, Gaid, ou autres truands et criminels ?

En cette période de crise sanitaire, les Kabyles ont démontré qu’ils gèrent la Kabylie et le secteur sanitaire avec leurs propres moyens mieux que l’Etat algérien. Les Kabyles sont capables de rivaliser même avec les pays occidentaux les plus émancipés. Ils leur manquent juste de libérer leur pays. De simples citoyens se sont organisés en comités de villages et ont fait face au coronavirus mieux que certains pays européens. Quoi dire s’ils avaient leur propre Etat. En ce moment où les généraux s’entre-tuent afin de contrôler le pouvoir, les Kabyles peuvent en profiter de la situation pour imposer totalement leur autorité en Kabylie. La tâche n’est pas facile, mais il faut oser. Certaines opportunités ne se présentent pas souvent et il faut les saisir.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici