le système de gestion kabyle est unique au monde

21
Kabylie, respect de la distance pour lutter contre COVID-19
Kabylie, respect de la distance pour lutter contre COVID-19

KABYLIE (TAMURT) – Avec zéro moyen, les villages et les villes kabyles semblent s’en sortir de la crise sanitaire qui menace de manière sérieuse toute la planète. La Kabylie est le seul pays au monde dépourvu d’institution et de moyens financiers, mais qui fait admirablement face au covid-19.

Des comités de villages installés depuis des siècles ont suffit pour mettre de l’ordre, gérer convenablement le confinement des citoyens, aider les familles nécessiteuse, et même prendre en charge financièrement les structures sanitaires et hospitalières. Les comités de villages n’ont aucune structure sécuritaire ni policière, mais le civisme et la solidarité ont largement suffit pour gérer cette crise sanitaire, parfois mieux que certains pays européens, dits développés. Le système de gestion kabyle est unique au monde. Que dire si la Kabylie était indépendante ? Et si les Kabyles bénéficient eux même de leurs impôts ? Dieu sait qu’ils sont les seuls à payer les impôts en Algérie, mais ils n’en bénéficient jamais. Chaque comité de village est une petite république en Kabylie.

Tous les jeunes sont mobilisés pour assurer la sécurité, la distribution des produits alimentaires et s’occuper de malades. Les Kabyles installés à l’étranger ne sont pas restés en marge de cette chaîne de solidarité. Le cas des immigrés de Tigzirt, installés en France, au Canada, en Allemagne, en Suisse et autres pays, est un exemple édifiant. Ils ont acheté des matériaux médicaux à coup de 20 000 euros au profit de l’hôpital de Tigzirt afin de prendre en charge totalement et efficacement les malades atteints du coronavirus au niveau local.

Ainsi, les autorités algériennes sont complètement effacées et elles ont déserté le terrain. Le système de gestion kabyle est à étudier profondément. Les Kabyles ont tous les moyens entres leurs mains pour édifier un Etat moderne et démocratique.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici