Le pouvoir algérien dépêche un ministre à la ville de Tigzirt

7
Hôpital de Tigzirt
Hôpital de Tigzirt

TIGZIRT (TAMURT) – Des citoyens de Tigzirt, établis en France et au Canada, ont réussi à réunir 20 000 euros au profit de l’hôpital de leur ville, dépourvu de moyens élémentaires. Au niveau local, l’hôpital de Tigzirt est pris en charge totalement par les villageois qui n’ont ménagé aucun effort.

Avec un soutien financier considérable, les comités de villages de Tigzirt et d’Iflissen ont réussi à prendre en charge convenablement les patients atteint du virus covid-19, sachant que cette région est la plus touchée de toute la Kabylie. La solidarité des habitants de Tigzirt a étonné plus d’un. Les autorités algériennes qui ont abandonné toute la Kabylie, sont prises de court par de simples comités de villages qui ont relevé le défi. Tout un Gouvernement qui ramasse des milliard de dollars dans la rente pétrolière depuis 1962 n’a même pas pu mettre en place une simple structure sanitaire de proximité, alors que de simples villageois ont mis leur main à la poche et fiancent eux-mêmes leur hôpital.

Ainsi, les autorités coloniales ont envoyé aujourd’hui leur ministre de la Santé à Tigzirt. Sur place, la population locale lui a tourné le dos et le maire de Tigzirt a fait comprendre à ce ministre qu' »heureusement, les citoyens de Tigzirt ont pris en charge totalement cet hôpital ». Une douche froide pour le ministre algérien et son préfet, qui sont restés bouche bée comme de petits élèves qui ont commis une bêtise. L’exemple de la région de Tigzirt et son hôpital démontre que les Kabyles sont capables d’édifier leur propre Etat.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici