Tizi Ouzou : alerte à Ouaguenoun

Ouaguenoun
Ouaguenoun

OUAGUENOUN (TAMURT) – L’alerte est désormais donnée dans la région des Ath Ouaguenoun après l’apparition simultanée de plusieurs cas de personnes contaminées au coronavirus dans de nombreux villages comme Tanajelt, Tamda, Tala Athmane, etc. Une cellule de crise a même été créée. Elle se réunira ce vendredi.

Le relâchement constaté depuis le début du mois de Ramadan, ajouté à la décision du gouvernement d’ouvrir la majorité des magasins qui étaient fermés depuis quelques semaines par mesure préventive, n’a pas été sans provoquer une hausse inquiétante du nombre de personnes ayant contracté le virus corona. Même des communes ayant été épargnées jusque-là ont commencé à signaler les premiers cas. A Ouaguenoun, ce sont plusieurs cas qui ont été signalés ces derniers jours. Ce qui a poussé le maire et les comités de villages à tenir une réunion en urgence au chef-lieu de wilaya pour étudier les possibilités de mettre un terme à cette escalade. La décision qui a été prise à l’issue de cette rencontre a été de mettre en place une cellule de crise qui aura à travailler H 24 et 7 sur 7 afin d’assurer le suivi concernant les moyens à mettre en œuvre afin de freiner cette propagation.

Cette cellule de crise se réunira demain pour arrêter ses premières actions mais elle a lancé depuis hier une campagne de sensibilisation surtout à l’endroit des commerçants pour qu’ils prennent toutes les mesures de distanciations et d’hygiène indispensables visant à éviter que le pire ne se produise. Par ailleurs, la wilaya de Tizi Ouzou comptabilise, au dernier bilan, 125 cas de coronavirus confirmés. Trois nouveau cas ont été confirmés hier par le test dit « PCR ». Il s’agit d’une femme de 72 ans vivant au village Cherfa N bahloul près d’Azazga, un homme de 44 ans du village Ath El Korn dans la commune de Bouzeguene ainsi qu’un homme âgé de 35 ans du village Tamda dans la commune de Ouaguenoun. Le nombre de personnes décédés est de 21. On a appris enfin que 46 patients ont réussi à se rétablir après avoir contracté le coronavirus dans la même wilaya.

Tarik Haddouche