Tebboune a préparé sa constitution

7
Algérie Constitution
Algérie Constitution

ALGERIE (TAMURT) – Comme il fallait s’Y attendre, le nouveau maître d’El Mouradia et les généraux ont déjà ficelé leur nouvelle constitution. Comme par le passé, chaque président algérien se taille sa propre constitution, pour être le premier à la violer ensuite.

C’est l’éternel recommencement. Rien n’a changé et rien ne changera. La constitution version Tebboune passera comme une lettre à la poste. Le scénario est rodé ; un semblant de référendum sera organisé et il sera approuvée avec un résultat à la soviétique, comme au bon vieux temps. Ainsi va l’Algérie des généraux. Tebboune semble avoir préféré garder l’officialisation de tamazight. « Tebboune a choisi de maintenir le statut de langue officielle pour tamazight. Une façon pour lui de la garder dans le tiroir pour ne jamais l’officialiser réellement ». L’autre détail de cette constitution, la possibilité de voir des militaires algériens envoyés à l’étranger. Une façon de mettre les jeunes kabyles à la disposition des puissances étrangères, notamment l’Arabie Saoudite. Les Kabyles se souviennent toujours du nombre des leurs envoyés par Boumediènne en Egypte durant les conflits arabo-israéliens.

Le régime militaire sera toujours de vigueur en Algérie. C’est la politique de destruction de l’identité amazighe en générale et kabyle en particulier qui sera reconduite. La Kabylie est en péril sur tous les plans, économique, culturel, sécuritaire, etc. Le boycott ou le rejet de la nouvelle constitution par les deux partis kabyles, le FFS et le RCD, ne sert à rien. La Kabylie est à la croisée des chemins et elle doit prendre le chemin de la liberté. Il est temps !

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici