Daoud, Ben Zatat, Sifaoui, le déni du peuple kabyle se confirme

9
Algerie

KABYLIE (TAMURT) – La mort du grand chanteur, auteur, compositeur kabyle,Idir, a été suivie d’une une avalanche d’hommage de la part de nombreuses personnalités politiques sportives, artistiques aussi bien en Kabylie qu’à l’étranger. Des hommages, à la hauteur de l’homme, pilier de la culture amazigh, ont été accompagnés de messages d’estime et de reconnaissance pour la culture kabyle opprimée qu’il a toujours défendue.

Ces messages ont brusquement réveillé le refus qu’avaient de nombreux journalistes algériens comme Kamel Daoud, Benzatat, Sifaoui et d’autres envers le peuple kabyle et sa culture. Il leur a été insupportable de voir des personnalités comme Macron, Valls, Hollande, Zidane exprimer des messages sympathiques à Idir, à la Kabylie et sa culture. Les réactions nauséabondes de ces journalistes ont ouvert la voie à des millions d’internautes algériens qui ont investi la toile par des messages insultants la mémoire du défunt et menaçants envers la Kabylie et son peuple.

Youcef Benzatat a sollicité un média français, Media part, pour cracher toute sa haine et son rejet du peuple kabyle. Il est souvent le premier à accuser les Kabyles de rapprochement et d’intelligence avec la France et l’occident. Comme d’habitude dans l’idéologie arabeo-musulmane on s’autorise ce qu’on interdit aux autres.
Malgré ces manifestations de haine, comme l’interdiction des drapeaux kabyles/amaziɣ, l’opération « zéro kabyles », les assassinats, les handicapés à vie, les arrestations, les bastonnades et ces dernières attaques, un grand nombre de citoyens kabyles s’accrochent toujours à cette Algérie anti-kabyle.

Quand cet attachement à l’Algérie anti-kabyle et au slogan fétiche « khawa, khawa » qui n’est qu’un appel du loups à la brebis vient de la part de simples citoyens kabyles, il est excusable, mais quand il vient de la part d’anciens et actuels hauts responsable politiques kabyles, d’hommes de culture et d’écrivains ça donne des sueurs froides. Ces derniers expriment une sorte de trahison, un renoncement à la lutte pour les droits de la Kabylie par peur de représailles du pouvoir ou par intérêt. On peut se poser la question lancinante du rôle que joue l’intellectuel kabyle aujourd’hui dans cette période cruciale.

Nombreux intellectuels sont allés dans la même posture que les intellectuels arabes dans le confort de l’ordre établie par les dictatures sans prendre le risque de provoquer ou d’innover par les idées. Pour ces « intellectuels », la Kabylie ne peut exister que sous la domination et l’asservissement de l’Algérie arabe. Cette position a encouragé les Benzatat, Sifaoui, Daoud et d’autres à s’acharner contre la liberté de la Kabylie.

Heureusement que de plus en plus de jeunes écrivains, avocats, médecins, architectes, s’engagent, prennent des risques, ils bousculent l’ordre établi. Ils défendent le projet d’une Kabylie libre et indépendante. L’Algérie ne fait que du mal et aucun bien à la Kabylie. En plus de l’oppression, s’ajoute l’appauvrissement économique. Tous ces courageux intellectuels s’accordent à dire que le peuple kabyle sera plus heureux en se libérant de l’Algérie arabe. D’abord, il aura le bonheur de vivre pleinement sa culture et sa langue, il ne subira plus de répression, la langue arabe et l’islam ne lui seront plus imposés par la force. Il ne sera plus spolié des 80 % de ses impôts. Il pourra voyager dans le monde avec son propre passeport,… et beaucoup d’autre avantages inimaginables.

Yuva Dahdah, Secrétariat URK

9 COMMENTAIRES

  1. Azul,

    Incroyable mais vraie, les envahisseurs arabomusulments étranger à cette terre Tamazgha, terre de nos ancetres, veulent nous donner des leçons « déjà entre eux, ils se bouffent Am Iqjen ».

    Ignorons les avec leur identité préfabriquée d’algeriefrancaise, ils n’ont aucun repère sur notre terre Tamazgha « et quand je vois ces kabyles de service qui se prétendent algérien, cette meme algérie qui les ignore (un peu comme du temps des esclaves) et se dit arabe et musulmane » je suis encore plus fier d’etre Kabyle.

    Bravo au peuple Kabyle d’avoir rendu à Idir Tajmilt aux couleurs de la Kabylie Amazigh.
    Tadukli

  2. A propos de ces ‘ agitateurs ‘ (pour ne pas dire intellos’), le philosophe Paul NIZAN nous a légué une formule qui leur convient bien : ‘ les chiens de garde ‘. Ce sont aussi des porte-flingues : K. Daoud, Y. Benzatat, Sifaoui, Othmane Saadi, Lalla Naima Salhi, Lalla L. Hanoune et autres mégalomanes instrumentalisés, missionnés et habilités par la Police politique secrète pour délivrer des messages de haine, de provocation, de manipulation, de diversion, d’intox pour diviser-séparer-isoler, élever les uns contre les autres, jouer tels contre tels, induire la dispersion, le morcellement et l’émiettement des masses, dans le but de parvenir à la ‘ division totale, qui renforce ce Régime dictatorial, militaro-mafieux….

  3. Ils sont simplement le résultat très médiocre de l’éducation algérienne,en plus+ de la haine de soi qu’ils éprouvent en tant que amazighs refoulés et pseudos arabes non assumés.On s’attaquant à la kabylie,en fait,ils courbent l’échine au pouvoir pour espérer quelques miettes.Sans compter l’opposition de façade qu’ils arborent pour endormir leurs concitoyens arabophones,par contre les kabyles en général ont compris la supercherie./pauvres d’eux.

  4. Dahdah, c’est bien beau toutes vos promesses sur la kabylie indépendante, on veut bien. Mais il ne se passera rien, tant qu’il n’y aura pas de de preuves sur le terrain que l’on peut compter sur beaucoup de kabyles de grand niveau et pas des facsimilés du pouvoir actuel en ce qui concerne la mentalité.

  5. Azul. Vive l’indépendance de la Kabylie nif (Thinzarin). Un Kabyle est un Kabyle c’est comme ça qu’on va t’appeler toute ta vie kbayli mais un Kabyle n’appelle jamais un algé-rien aarbi mais plutôt oranais,constantinois,anabi qui est le raciste alakvayel ?.

  6. Donnez du foin pour faire irriter une langue aussi sèche et pauvre en déclaration, ces trois écrivauriens ne sont que les poussins des dinauzors algérianistes vides d’esprit et de sens . du jour au lendemain tous les plagistes sont devenus spécialistes de l’écriture et analystes aveuglés par l’opportunisme et la trahison de leurs semblables, hommes de culture, aujourd’hui la société vous rejette, la démocratie vous accable et l’intéllegencia vous demande des comptes , vous, vous les donneurs de leçon et jadis les prêcheurs de mots doux et pacificateurs , vos actuelles attitudes ne sont que le reflet d’une longue et abjecte connivence dont laquelle vous vous baignez depuis des années, vos vrais visages ont été démasqués au moment ou vos semblables être- humain rends hommage à un très cher artiste/ compositeur d’une culture universelle ( kabyle ) reconnue et respecter par les hommes intègres et intellectuelles . profitez d’une disparition physique d’une personne pour verser vos venins est mesquin de votre part, vous aurez dû le faire à sa présence, lui seul pourra vous répondre et satisfaire votre labido semi intellectuel . Pauvres chercheurs de charbons ::::::::::::::

  7. Ce n’est un secret pour personne que l’ Algérie arabe soit une nécessité française et sa propre création. Qui a fait du kouliglis abdelkader un Émir? Paradoxalement quand en France on le fait rencontrer avec un diplomate français qui fréquentait le Moyen-Orient ce dernier dira qu’ il – l’ Émir Que- ne comprenait pas l’ arabe académique. Mais nécessité oblige, la France ayant pour projet un empire arabomusulman qui nuirait Afrique du Nord au machrek dit qu’on l’ imposera comme leader. En contrepartie il touchera 150.000anciens francs pour le  » traité de Tafna( qui reconnaît l’ autorité française sur le pays….
    Vint l’ époque de l’ étoile Nord Africaine pour la plupart faite de kabyles, comme par hasard y arrive droit de Tlemcen un islamique dans ce mouvement et comme par hasard il était en contacte directe avec Arsalan, un agent turco – libanais, en plus se marie avec une anarchiste du Nord de la France, qui conçoit rédigé et produit tous les tracts. Quant à ben badis, un autre kouliglis qui rabaisse les Berbères à variable dépendante de l’ arabite’ il a toujours soutenu la fonctionnalité de son arabislamisme au colonialisme.
    Le groupe d’ Oujda qui prendra le pouvoir de force n’ aurait jamais pu rejoindre Alger sans l’ aide logistique des soldats français.
    En 63 ce régime militaire permet les essais nucléaires et a assassiné 500 membres du FFS, sans que personne ne soit dérangé dans l’ hexagone, comme toujours boukharouba le kouliglis tout en feignant l’ anticolonialiste il avait massacré des kabyles puis arabisera à bras le corps pour contrer les francophones. Que dire de l’ assassinat de Mecili.
    S’il y a une synthèse à en tirer c’ c’est la suivante: l’ arabe/ islamisme est fonctionnel à la France/arabie, alors que la kabylie a une affinité culturelle au travers de son humanisme, ce qui est reconnu par Camus. Pendant que nous cherchons des relations entre peuples amis par proximité des valeurs, les arabes/ arabisants offrent le pays comme vase à remplir.
    Jusqu’ici la France a soutenu un choix stratégique et des alliés perdants sur le plan historique. Par contre la kabylie à pu dépasser la contingence et la dictature algérienne a certes assassiné nos parents et camarades de lutte mais n’ a pas plié notre peuple. Donc les personnages du régime peuvent encore perdurer encore un peu mais le mouvement tellurique prendra une ampleur telle que les mensonges ne seraient rien d’ autre que l’ effet réflex de la fin définitive de son articulation qui entoure les débris de palais Après le tremblement de terre.
    Les enfants liront avec sarcasme dans les manuels d’ histoire cette phrase symbolique de Mehri ex secrétaire du FLN qui disait que  » c’ c’est De Gaulle qui nous a imposé l’arabisation »!

  8. J’ai lu avec attention et sans aucun préjugé les commentaires de Mohamed Sifaoui sur son compte Facebook qu’il a transformé en Blog pour faire la promotion de ses bouquins. Ses propos sont très clairement kabylophobes, et il cherche toujours à justifier les choix, les décisions et les orientations du régime tyrannique arabo-islamiste et illégitime. C’est un arabo-islamiste qui clame haut et fort son attachement à une Algérie arabe indivisible, tout en étant lui exilé en France où les autorités français ont été assez naïves pour lui accorder un statut ultra privilégié. Il renvoie dos à dos les kabyles et arabo-islamistes face au régime, sans toutefois préciser que c’est le régime qui est arabo-islamiste.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici