At Ouaguenoun: Les restaurants et bars sont fermés à cause du virus

At Ouaguenoun
At Ouaguenoun

AT OUAGUENOUN (TAMURT) – Cette année, les bars, les cafés, les pizzerias et les restaurants sont fermés à At Ouaguenoun et Boudjima durant le mois de ramadan.

Selon des habitants de cette région, cette fermeture est dictée par une obligation sanitaire ; suite au coronavirus-19 qui sévit en Kabylie. Un gérant d’un bar à Boudjima précise que c’est à cause de cette crise qu’il n’a pas ouvert son commerce et non pas à cause du mois de ramadan. « Le mois de ramadan ne concerne que les musulmans. Ils ne sont pas nombreux à At Ouaguenoun, mais on les respecte. Ils pratique leur religion dans le respect total. Nous, les athées et les musulmans non-pratiquants, nous fréquentons les bars durant le mois dit sacré. La raison est simple. On n’est pas concerné », nous a expliqué un jeune de Boudjima qui est visiblement fier de la liberté qui règne dans sa région.

A At Ouaguenoun, une localité située au nord de la ville de Tizi Ouzou, la liberté de culte n’est pas un vain mot. At Ouaguenoun est la région la plus libre de toute la Kabylie. Certains disent que c’est la première localité libérée en Kabylie. Les services de sécurité craignent les villageois. Le moindre écart ou dépassement de leur part, provoquera la colère des villageois et Dieu sait comment les At Ouaguenoun réagissent lorsque leur liberté ou dignité sont touchées.

D’autres régions en Kabylie défient aussi les autorités coloniales. Certains bars ouvrent durant le mois de ramadan à Boughni, Iflissen…

Nadir S.