« Liberté » a refusé de publier la réaction de Yalla Seddiki sur Idir

14
Yella Seddiki
Yella Seddiki

KABYLIE (TAMURT) – La liberté d’expression ne semble être qu’une vaine expression pour la majorité des médias édités en Algérie. Le dernier épisode qui confirme l’absence totale de liberté dans cette presse est le refus catégorique signifié par les responsables du journal « Liberté » de publier un article de l’écrivain Yalla Seddiki en guise de réplique à « l’hommage » rendu par Kamel Daoud au regretté Idir.

Pourtant, l’article de Yalla Seddiki dans lequel il répond à l’écrivain Kamel Daoud n’était pas d’une telle virulence qui aurait, en quelque sorte, pu faire peur aux dirigeants du journal « Liberté » et qui les auraient poussé à refuser de le diffuser. Il s’agir d’une réponse extrêmement sobre. Et on se demande en quoi sa publication aurait pu porter préjudice ou créer des problèmes au journal en question. Bien entendu, il ne faut pas du tout espérer une quelconque explication de la part des responsables de « Liberté » concernant ce énième épisode noir dans la chronique de la presse algérienne dite indépendante. Sur sa page Facebook, Yalla Seddiki a partagé son article en le précédant de ce message : « Mon article, refusé par le quotidien « Liberté ». Réponse à la contribution véhémente de Kamel Daoud parue dans « Liberté » et dirigée contre les Kabyles ».

Il faut rappeler que cette affaire regrettable intervient quelques jours après la publication par le journal « El Watan » d’un article où il fait l’éloge et encense franchement l’actuel chef de l’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune. Un retournement de veste qui a suscité une réaction d’indignation massive. Les responsables du journal « El Watan » sont allés jusqu’à suspendre leur journaliste Mohand Aziri qui a eu l’audace de dénoncer la volte-face de ce quotidien sur sa page Facebook.

Tarik Haddouche

14 COMMENTAIRES

  1. Pourtant le texte de Y. Seddiki ne dérange pas le Régime militaire. Il n’a rien d’oppositionnel. Seddiki n’est pas un opposant. L’agitation identitariste / culturaliste ne dérange pas le Pouvoir militaire. Bien au contraire , ça le sert amplement, car le terrain idéologique ça divise-sépare-isole, ça élève les uns contre les autres , ça joue tels contre tels, et ça induit la division totale, la division qui renforce le Régime dictatorial, militaire et mafieux. …

  2. Ces journaux, ainsi que ces radios et ces télés ont été fondés par la Dictature militaire … et travaillent pour cette Dictature militaire… De měme pour tous ces partis et groupuscules.

    Il n’y a pas de liberté de la presse ou d’action politique sous les Régimes dictaoriaux, militaires, royalistes ou theocratiques. Ceux qui existent sont instrumentalisé et et utilisés au profit de ces Pouvoir ultra autoritaires en place…

    C’est le Département de propagande ( acrtion psychologiques) qui détermine la ligne politiquo-rédactionnelle…

    ‘ Liberté ‘ est lié à la SM, dès sa création, destiné à promouvoir le RCD, instigué par le Général Belkheir, et ponsorisé et propulsé par ladite Police politique secrète. ..

  3. Des ‘ Organes de propagande ‘ au service de la ‘ Dictature militairo-mafieuse ‘

    Liberté, Le Soir, El Watan, El Moudjahid, etc., etc. sont des ‘ organes de propagande ‘ liés directement au Département d’action psychologique au sein de la siniste SM-DRS, la Police politique secrète, qui est le Pouvoir réel… Ce Service a été dirigé successivement par les Colonel Fawzi,T. Zoubir, et ‘ Si Lounis ‘, de son vrai nom Dj. Méraou, assassiné par les hommes de Medienne, suite aux querelles internes…

    On se souvient aussi du fameux ‘ L’Hébdo libéré ‘ dirigé par Abderrahman Mahmoudi, Capitaine de la SM. Et du Jeune indépendant, dirigé également par Officer de ladite Police occulte. Les deux hebdomadaires étaient allés loin dans le mensonge et l’horreur, jusqu’à publier les ‘ Cahiers de 1944 ‘ du fasciste Adolphe Hitler, ainsi que ‘ Le Protocole des sages de Sion ‘, un brulot antisémite écrit par l’Okhrana, la Police secrète du Tzar….
    Le message est clair : les Généraux sont prêts à aller jusqu’aux pires méthodes criminelles nazie. Donc : ‘ le mensonge total ‘ à la Goebbel’s, et les ‘ crimes de masse ‘ à la Goering, Heydrich et Himmler…

    Ces ‘ chiffons ‘ de sont destinés au mensonge total, à la propagande,à couvrir la terreur d’État, le Terrorisme, et ne relatent que du Terrorisme islamiste… alors que les deux violences meurtrières coexistent, œuvrent en concomitance, simultanément… Combien de crimes perpétrés par la terrible SM ont été mis sur le dos des terroristes islamistes (on sait d’ailleurs que ces terroristes des GIA, AQMi, GSPC, etc. sont manipulés par la SM-DRS)….

    Liberté est le premier ‘ chiffon ‘ lancé par le Gnéral Belkheir, à la faveur de ‘ l’ouverture contrôlée ‘ qu’il avait conçue et mise en place en 1988/89 par laquelle il avait créé des partis-satellites et des médias-propagandistes….. Liberté a été fondé pour faire la promotion du RCD, créé également sur ordre du Général Belkheir, le premier parrain et l’éminence grise de la Junte militaire….

  4. Anyway. Un journal selon vous n’a plus le droit de choisir ce qu’ il va publier. C’est une conception étrange que vous avez la de la liberté d’expression.

  5. Le journal « Liberté » est un journal vendu , donc il ne va jamais être du côté du peuple.
    Il fait partie de la issaba. Nos pauvres journalistes et journaux s’inclinent devant tout les rois malfaisants.
    يتنحاو ڤاع

  6. On ne crée pas un « journal » en Algérie et pretendre ne pas etre de la caste. C’est le cheval de Troie du régime en Kabylie, tout comme Berberetv. J’ai lu un jour sur ses colonnes que benbadis serait un exemple de modernité.

  7. Un journal qui porte très mal son nom « Liberté ». La censure est un crime contre la liberté et contre la raison.

  8. On ne crée pas un « journal » en Algérie et pretendre ne pas etre de la caste. C’est le cheval de Troie du régime en Kabylie, tout comme Berberetv. J’ai lu un jour sur ses colonnes que benbadis serait un exemple de modernité.

  9. BARBAR TV a ouvert le chemin de la trahison, maintenant  »liberté » s y engouffre TOUTE HONTE BUE ET ASSUMÉE. Ces deux canaux de comm. non de TRAHISON ONT TRAHIT LA KABYLIUE ET SON PEUPLE et offrent leurs basses besognes aux nouveaux dictateurs du moment … VIVE LA KABYLIE INDÉPENDANTE !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici