Le jeune qui a détruit les fresques de Bab El Oued arrêté

Bab El Oued
Bab El Oued

ALGER (TAMURT) – Certains titres de la presse algérienne ont annoncé que le jeune Fayçal Zeffaf, auteur de la destruction d’une des fresques de Bab El Oued a été arrêté par les services de sécurité. La semaine passée, ce jeune avec d’autres, ont filmé en directe la destruction de deux fresques réalisées par des étudiants de l’école des beaux-arts d’Alger, sur des murs à Bab El Oued, quartier populaire mythique d’Alger.

On ne sait pas au juste quels sont les chefs d’inculpations retenus contre cet auteur et si les autres complices seront aussi arrêtés ou non. Les auteurs de cette destruction ont fièrement justifié leur acte par l’interdiction de leur religion, l’islam, de telles œuvres d’arts. Une justification rejetée d’ailleurs par d’autres musulmans. L’autre excuse avancée, c’est que ces fresques « symbolisent la franc-maçonnerie et elles sont l’œuvre de Juifs français qui financent des réseaux occultes ».

Les actes de destruction des fresques de Bab El Oued ont été applaudis par un bon nombre d’Algériens et d’autres ont salué leurs actes. D’autres, ont dénoncé ce comportement digne des groupes terroristes de Talibans et défendent la promotion de l’art en Algérie. De toute façon et malheureusement, l’islamisme et l’ignorance gagnent du terrain en Algérie. Le peuple algérien est sur les traces des Talibans. Le régime algérien a toujours promu le salafisme et a combattu les intellectuels. Le résultat est là aujourd’hui et le pire est à venir.

Nadir S.