Le couvre-feu prolongé à Bgayet et Tizi-Ouzou

1
Place Gueydon à Bgayet (Béjaia) en Kabylie
Place Gueydon à Bgayet (Béjaia) en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – La mesure d’interdiction de sortir de 17 heures à 7 heures a été maintenue à Bgayet et Tizi Ouzou, entre autres et ce, jusqu’au 13 juin prochain. La décision a été annoncée hier par le gouvernement algérien qui a souligné que confinement partiel se poursuivra.

Bgayet et Tizi Ouzou sont considérées parmi les régions les plus affectées par la pandémie du coronavirus et de ce fait, tout relâchement supplémentaire dans les mesures de prévention pourrait être fatal. La veille de cette annonce, une grande partie des citoyens avaient cru que la mesure de confinement allait prendre fin dès la début du mois de juin mais l’apparition de plusieurs nouveaux foyers de covid-19, aussi bien à Bgayet que Tizi Ouzou, rend le déconfinement porteur de risque d’autant plus qu’on a constaté chez la majorité de la population, le non port du masque sans compter la non-observation de la distanciation sociale. Nous avons même appris que les regroupements familiaux ont repris dans pas mal de localités ainsi que les enterrements qui se déroulent désormais comme en temps normal.

Personne ne sait pour l’instant à quoi est dû ce relâchement et pourquoi les comités de villages ont décidé, dans une bonne partie de la Kabylie, de ne plus maintenir le dispositif mis en place pour lutter contre la propagation de la pandémie qui a pourtant donné des résultats concrets voire surprenants. Dans la wilaya de Tizi Ouzou où une certaine accalmie avait été enregistrée, les nouveaux cas ont repris depuis au moins trois jours. Le nombre global de cas positifs enregistrés dans la wilaya de Tizi Ouzou jusqu’à jeudi est de 186, a indiqué la direction de wilaya de la Santé et de la Population.

Hier, trois nouveaux cas ont été confirmés comme étant des personnes ayant contracté le coronavirus dans la wilaya de Tizi Ouzou notamment à Tigzirt, Aghrib et Assi Youcef. Dans la wilaya de Bgayet, cinq nouveaux cas ont été enregistrés hier à : El Kseur, Bgayet-ville, Amizour, Aokas et Kherrata.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. Encore des baratins bien organisés et la copie conforme de ce qui se passe en Europe. À quand la vraie Algérie indépendante sans discrimination aucune

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici