SOS-Kabylie : la JSK a collecté 4 millions de DA

0
JSK SOS Kabylie
JSK SOS Kabylie

KABYIE (TAMURT) – L’opération de solidarité appelée « SOS-Kabylie », lancée par la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) suite à la propagation du coronavirus en Kabylie, commence à donner ses fruits. Les dons pleuvent de toute part, a-t-on appris.

En effet, depuis le début de la pandémie qui a complètement chamboulé l’activité sociale sous toutes ses formes, la JSK n’a pas cessé de s’impliquer et de multiplier les initiatives en faveur, aussi bien des démunies de la Kabylie que du personnel médical et paramédical des différents Etablissements Publics Hospitaliers (EPS) de la région. Grâce donc à la mobilisation de tout le staff de la JSK, les appels lancés pour prendre part à l’élan de solidarité que le club a initié n’est pas du tout tombé dans l’oreille d’un sourd. Nous avons appris que le club a déjà réussi à collecter, en Euro, l’équivalent de 4 millions de dinars. Il s’agit ici d’une opération de solidarité avec l’implication de la communauté kabyle vivant à l’étranger.

Cet argent sera affecté par la JSK à différents Etablissement publics Hospitaliers de la Kabylie dans le but de contribuer à l’acquisition d’un matériel médical afin de participer au travail colossal et aux efforts incommensurables déployés depuis des mois par les médecins et les infirmières ainsi que par l’ensemble des travailleurs du secteur de la santé sans compter les citoyens qui s’impliquent activement dans la lutte contre la propagation de la maladie très contagieuse du Covid-19. Pour rappel, la JSK a mis à la disposition des émigrés kabyles, un compte en ligne pour y verser leurs dons visant à participer à l’élan de solidarité. Le côté pratique de cette action de solidarité a été confié à une commission qui aura entre autres la mission de prospecter auprès des secteurs centres de proximité afin de recenser leurs besoins et les manques dont ils souffrent. C’est la même commission qui aura la tâche de prendre en charge l’achat du matériel médical sur lequel les besoins se feront exprimer.

En outre, elle procédera à son acheminement. Il faut rappeler que dès le début de la pandémie, la JSK a mis à la disposition du personnel médical et paramédical son immeuble sis dans la ville de Tizi Ouzou et ce, avec une prise en charge totale en matière d’hébergement mais aussi de restauration. Après cette première action, la JSK n’a pas cessé d’être sur le terrain pour accompagner la population dans cette grave crise sanitaire et cette épreuve très difficile et inédite.

Tarik Haddouche     

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici